Il pirate des compt...
 
Notifications
Retirer tout

Il pirate des comptes Facebook par milliers pour les vendre

 
Max
 Max
(@max)
√Čquipe Admin Registered

le fuckbook de plus en plus fuck LOL

Facebook n'en est pas à son premier acte de piraterie, il est même une cible privilégiée des cyber-criminels en tous genres, mais cette fois, le piratage semble à très grande échelle. Les experts de la firme de sécurité américaine VeriSign iDefense, société qui administre notamment les noms de domaines .com et .net, ont découvert les magouilles d'un certain Kirllos, révèle le site Le Monde Informatique. Ce hacker russe propose à la vente, sur un forum est-européen, les données personnelles de pas moins 1,5 million de comptes Facebook. Au menu : les noms des utilisateurs et leurs mots de passe. Le prix : 45 dollars les 1.000 contacts quand les profils ont plus de 10 amis, 25 dollars les 1.000 contacts il y a moins de 10 amis (car le hacker est alors soupçonné d'avoir lui-même créé de faux profils Facebook). Bref, de quoi régaler les spammers et autres auteurs de phishing.

Selon Rick Howard, directeur de l'unit√© Cyber Intelligence de Verisign interrog√© par Le Monde Informatique, "le pirate semble avoir d√©j√† vendu 700 000 identit√©s". Il souligne que "des pr√©c√©dents existent notamment en Russie, mais pas √† ce niveau de r√©cup√©ration de donn√©es". Egalement interrog√© par le site de 20 minutes, Rick Howard explique que les acheteurs potentiels -"un m√©lange d'individus et d'organisation criminelles"- "utilisent ensuite les comptes pour des combines proches du phishing" (technique pour obtenir les donn√©es personnelles de l'internaute, mot de passe ou bien num√©ro de carte de cr√©dit, pour usurper son identit√©, en faisant croire √† la victime qu'elle s'adresse √† une personne de confiance -banque, administration, etc.) Selon 20 minutes, "une fois que vous avez acc√®s √† un compte, il est facile d'envoyer un message √† ses contacts. Du type ‚Äėregarde ces photos de toi', il est accompagn√© d'un lien qui redirige la victime vers un site contenant du code malicieux permettant d'infecter sa machine. Cette derni√®re peut ensuite √™tre utilis√©e pour du spam en √©tant int√©gr√©e √† un botnet (r√©seau de machines dites ‚Äėzombies')". Reste √† d√©couvrir si des comptes de Fran√ßais sont concern√©s ou pas.

Citation
Début du sujet Posté : 24 avril 2010 10:29
(@bob-gratton)
Membre

Tire sur le fils réseau, pis enferme toi dans ton abris anti-nucléair pendant 30 ans, ça devrait aller.

Sans blague, tout ce que tu écris, dit, ou divulgué sur internet sera retenu et utiliser contre toi. C'est pour ça que les pseudonymes existes, qu'on ne demande jamais de lieu précis (genre moi j'habite St-Germains, bravo, mais sur quel rue???).

L'id√©e, c'est d'√™tre plus intelligent que les hackers. C'est pas √©vident, √ßa m'arrive de passer beaucoup de temps √† lire un courriel, avant de trouver la petite b√©belle qui te signale que c'est un hacker. Bien souvent, c'est dans l'orthographe que je les trouve. Et puis, les "vrai" sites ne dirons jamais de "cliquer ici", mais plut√īt "venez sur notre site".

Anyway, le mot d'ordre reste toujours le même: Ce que tu écris sur internet, peut importe que ce soit le site de la CIA ou Kijiji, c'est du domaine PUBLIQUE et n'importe qui peut y avoir accès.

Comment remplir un formulaire:

adresse: 000, nowhere str.
ville: Ghostown
Code Postal: G1Q1Q9
téléphone: 000-000-0000
courriel: Un compte hotmail que tu t'es créé pour les sites qui en demande un.

RépondreCitation
Posté : 24 avril 2010 15:35
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

C'est pour ça que les pseudonymes existes, qu'on ne demande jamais de lieu précis (genre moi j'habite St-Germains, bravo, mais sur quel rue???).

.

As-tu été voir dehors s'il n'y avait pas un char noir de stationné dans la rue? 0029.gif

LOL

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 24 avril 2010 16:49
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

Tire sur le fils réseau, pis enferme toi dans ton abris anti-nucléair pendant 30 ans, ça devrait aller.

Sans blague, tout ce que tu écris, dit, ou divulgué sur internet sera retenu et utiliser contre toi. C'est pour ça que les pseudonymes existes, qu'on ne demande jamais de lieu précis (genre moi j'habite St-Germains, bravo, mais sur quel rue???).

L'id√©e, c'est d'√™tre plus intelligent que les hackers. C'est pas √©vident, √ßa m'arrive de passer beaucoup de temps √† lire un courriel, avant de trouver la petite b√©belle qui te signale que c'est un hacker. Bien souvent, c'est dans l'orthographe que je les trouve. Et puis, les "vrai" sites ne dirons jamais de "cliquer ici", mais plut√īt "venez sur notre site".

Anyway, le mot d'ordre reste toujours le même: Ce que tu écris sur internet, peut importe que ce soit le site de la CIA ou Kijiji, c'est du domaine PUBLIQUE et n'importe qui peut y avoir accès.

Comment remplir un formulaire:

adresse: 000, nowhere str.
ville: Ghostown
Code Postal: G1Q1Q9
téléphone: 000-000-0000
courriel: Un compte hotmail que tu t'es créé pour les sites qui en demande un.

C'est bien ca mais j'ai même recu des couriels au bureau sur UPS avce es fichiers attaché concerant une livraison. On fait affaire avec UPs a tout les jours. Mais Jamais j'ai ouvert une de ses fichiers.

Mais pour facebook qui vend des adresses qu'es ce qu'on peut y faire. Moi j'utitlise pas 10,000 courriel différent

C'est simple ignorez la mode passagère de Facebulle.

Vous avez un compte hotmail? Allez-voir votre profil. Jetez un coup d'Ňďil sur les permissions, qui a droit de voir votre page d'accueil, etc.
Allez-voir qui fait partie de votre "réseau" et ce qu'ils peuvent voir.

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 24 avril 2010 16:52
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

Pat tu parle de Hotmail ou de facebook. Moi en passant j'ai pas d'adresse hotmail j'ai une adresse avec vidéotron that it that all. Es-ce que je cours des danger de cette facon? Te connaissant un peu je crois que tu t'y connais pas mal plus que moi à se sujet.

Je parle des deux.
Je dis d'être très prudent avec un compte facebulle. Je n'en ai pas et je n'en veut pas.
Je dis aussi à ceux qui ont un compte Hotmail ou Windows live d'aller jeter un coup d'oeil sur les autorisations de leur page d'accueil. MS ne s'en est pas vanté mais il ont fait pire que facebulle. Par défaut plusieurs de vos infos personnelles sont accessibles à tout l'internet.
Et il se peut que quelqu'un que vous ne connaissez pas apparaisse sans trop savoir comment dans vos contact ou votre réseau personnel.

Si tu n'a pas un de ces comptes, pas de problème. Du moins pas ceux là.

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 24 avril 2010 17:07
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

Donc Pat si je comprends bien si je m'en tient à un compte style Videotron pas beaucoup de problème. Facebook pour des raisons personelle j'ai pas le choix donc mon risque est limité

Videotron te donne un service de courrier. Tu paie pour ça.
Ils n'ont pas (jusqu'à maintenant) de page personnelle.

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 24 avril 2010 19:32
Max
 Max
(@max)
√Čquipe Admin Registered

Bob croit tu vraiments qui ont besoin de ton adresse et de ton nom? LOL

Non, le moment que tu te connecte c'est deja assez, puis meme si tu te connecte pas, en plus ne t'inquiete pas qui vont penser tes amis a donner d'autres info's, puis il y a aussi toujours les tonnes de tatas qui se promene sur la reseau FB, meme la reseau FB est fait pour la plus part de tatas qui se sent bon parce que ont été capablede poster un commentaire ou envoyer un message a un autre.

J'ai entendu des journalistes parler de FB comme d'un miracle parce que ils ont envoyé un message a un ami .... puis l'ami il a repondu aussi ............ et ces journalistes etait serieux .... pas d'alure.

Bientot aussi la pubblicitè va monter sur FB, oui la vache est prete, pour le moment il se contentent d'un miliard mais la ........puis ne vous inquietez pas vous allez recevoir la publicitè seulement de produits que vous aimé ... eheh vous alez voir.

puis en attendant

Facebook: nouvelle critique au Canada sur la protection de la vie privée
(AFP) ‚Äď Il y a 13 heures

MONTR√ČAL ‚ÄĒ Les usagers du tr√®s populaire r√©seau social Facebook risquent de faire l'objet de "chantage" √† la suite de changements apport√©s par le g√©ant de la sociabilit√© en ligne, met en garde la commissaire √† la vie priv√©e du Canada, samedi, dans une entrevue √† un quotidien.

Jennifer Stoddart met en cause des modifications apportées au site qui permettent désormais à des tierces parties développant de nouvelles applications, telles des jeux, de conserver indéfiniment les données personnelles des usagers. Auparavant, elles étaient tenues de les effacer après 24 heures.

"Je suis très inquiète de ces changements. Plus d'un demi-million de développeurs auront accès à ces données", a affirmé la commissaire à la vie privée au quotidien de référence Globe and Mail.

"Cette information sera emmagasinée indéfiniment et cela ouvre la porte à ce que beaucoup de gens fassent l'objet de chantage venant des quatre coins du monde", a-t-elle déclaré sans plus de précisions.

Mme Stoddart a adopté une position très ferme face à la montée en popularité des réseaux sociaux en général, et de Facebook en particulier. En juillet dernier, elle avait fait une série de recommandations au site au sujet de la protection des renseignements personnels de ses usagers. Puis, à la suite de plaintes d'abonnés insatisfaits des changements apportés, elle avait lancé une nouvelle enquête en janvier.

Facebook compte quelque 400 millions d'abonnés dans le monde.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 24 avril 2010 23:16
Max
 Max
(@max)
√Čquipe Admin Registered

tiens il me semble que c'est bien expliqué avec un bon francais en plus, j'espere que vous seriez capable de faire 2+2 apres avoir lu

Facebook veut √©tendre un peu plus son emprise sur Internet. Et surtout monnayer son succ√®s d'audience. Mark Zuckerberg, le PDG de cette plate-forme de socialisation, a d√©voil√©, mercredi 21 avril lors de sa conf√©rence annuelle √† San Francisco, plusieurs initiatives prouvant cette ambition. Plus que jamais, Facebook se place en rival de Google. L'objectif √©tant de d√©placer le centre de gravit√© de l'Internet du moteur de recherche vers le "Web social" pr√īn√© par M. Zuckerberg.

Le succès fulgurant de Facebook repose en effet sur la relation nouée entre les internautes qui se déclarent "amis". Mais aussi sur les préférences exprimées par chacun. Ce qui conduit nombre d'internautes à se déclarer "fan" d'une marque, d'un film, d'un chanteur, ou d'une cause.

Premi√®re √©volution annonc√©e par le PDG de la soci√©t√© : le terme "fan" va √™tre remplac√© par "like", traduit en fran√ßais par "j'aime". Second changement, cette notion va √™tre √©tendue √† des sites partenaires ext√©rieurs √† Facebook, gr√Ęce √† un outil de d√©veloppement baptis√© "Open Graph". Ainsi, un membre du r√©seau social se promenant par exemple sur le site d'une marque de jeans saura imm√©diatement qui de ses amis l'aime.

Le glissement s√©mantique annonc√© est loin d'√™tre anodin. "C'est moins engageant de dire "j'aime quelque chose", plut√īt que de dire "j'en suis fan"", constate Damien Vincent, patron de la filiale fran√ßaise de Facebook.

Or, la plate-forme veut justement convaincre le maximum d'annonceurs de venir investir une partie de leur budget publicitaire pour s'adresser à ses membres. Si des marques comme Coca-Cola ou Converse ont suscité la création de groupes de fans spontanés, d'autres ne soulèvent pas d'emblée l'enthousiasme. Pour élargir le spectre de clients potentiels, Facebook opte donc pour une terminologie plus neutre.

L'enjeu est de taille. Depuis sa création en 2004, l'entreprise a connu une croissance explosive. Le cap des 400 millions de membres dans le monde a déjà été franchi, selon l'institut ComScore. Dont près de 17 millions en France. L'effet "réseau" marche à plein. Plus les gens se connectent sur la plate-forme, plus ils attirent de nouveaux membres. Ce succès d'audience se traduit par une valorisation de l'entreprise à près de 10 milliards de dollars.

DES ACTIONS PR√ČCIEUSES

Pour l'instant, ses fondateurs ne cèdent des parts qu'au compte-gouttes pour financer son développement. Le dernier investisseur en date, Bono, le chanteur du groupe U2, a pris 1 % du capital pour 90 millions de dollars. Il y a un an, la société russe Digital Sky Technology en a acquis 2 %. Quant à Microsoft, il avait fait sensation en misant 240 millions de dollars dès 2007 pour en obtenir 1,6 %.

Le chiffre d'affaires, que Facebook se refuse à communiquer, n'est pas encore à la hauteur de cette valorisation. Il pourrait atteindre la barre du milliard d'euros en 2010. Mais l'objectif de l'entreprise est clair : prouver qu'elle peut transformer son audience et la masse d'informations qu'elle possède sur les internautes en espèces sonnantes et trébuchantes.

Dans un premier temps, les annonceurs sont convi√©s √† cr√©er gratuitement une page "fan" ou "like" pour rassembler des internautes qui deviendront des ambasLOLeurs de la marque en relayant leur int√©r√™t √† leur r√©seau d'amis. Pour faire conna√ģtre la page, Facebook propose des publicit√©s cibl√©es. Elles exploitent les renseignements - √Ęge, sexe, lieu de r√©sidence, centres d'int√©r√™t... - que l'internaute donne sur son "profil".

"Facebook amène tout à la fois, une masse critique d'internautes et une capacité de ciblage très précise. Et à l'intérieur de ce modèle est intégrée une mécanique virale. Si je diffuse une publicité ou un message qui intéresse les gens, ils vont le rediffuser à leurs contacts", affirme Fred Colas, de l'agence Fullsix.

Les agences publicitaires constatent un engouement des annonceurs pour ce réseau social. "Au premier trimestre, nos clients ont déjà investi sur Facebook autant que sur toute l'année 2009. Ils sont prêts à dépenser de 15 000 à 30 000 euros dans une campagne publicitaire sur ce réseau", souligne Mykim Chikli, directrice générale de ZenithOptimedia.

Toutefois, selon Arthur Kannas de l'agence Heaven, "il faut rester vigilant sur la question du retour sur investissement". Et certaines marques comme le géant de l'agroalimentaire Nestlé, qui a subi une attaque en règle de Greenpeace l'accusant de participer à la déforestation de l'Indonésie, apprennent que les fans peuvent être de virulents détracteurs.

En favorisant les interactions de ses membres avec des sites de marques qu'ils aiment, Facebook préparerait une nouvelle offensive publicitaire. Il s'agirait de proposer une offre de publicité comportementale en "traquant" le parcours des internautes sur le Net. Une démarche très prisée de Google mais qui pourrait susciter des critiques. "Même si des efforts ont été faits, l'information des internautes sur l'exploitation des données personnelles sur Facebook comme sur Google n'est pas encore assez explicite", note Mathieu Morgensztern, directeur général d'Isobar (Aegis). Or, Facebook est à la merci d'une fronde de ses membres. Sans oublier que de nouveaux concurrents comme Twitter et maintenant Foursquare sont prêts à les séduire.

Laurence Girard

source

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 24 avril 2010 23:25
(@bob-gratton)
Membre

Qué cé t'as faite là TiMax, Facebook marche pu à matin!!!

Je peux pas aller cuillir mes tomates que j'ai fait pousser dans mon champs virtuel, nourrir mes poissons dans mon aquarium virtuel, ni avoir mon horoscope, ni ma citation du jour. Pis en plus, je peux même pas voir les photos du party auquel je suis allé hier soir pis que je pense que j'ai finis par dansé sur la table avec une fille qui n'était pas ma blonde... o.O

Facebook, c'est une place qui te permet de faire tout et rien, partager tout ce qui t'intéresse: musique, vidéo, photos, etc... Rester en contact avec les gens que tu connais, sans pour autant avoir à leur écrire des lettres entières.

J'ai une cousine que je vois une fois l'an qui est ami avec moi sur Facebook et j'ai trouvé ça vraiment le fun quand je l'ai vu, qu'elle me parle de trucs qui étaient d'actualités, alors que mes parents, chez qui je vis (oui, je suis un tanguy qui s'assume), ne savait même pas!!!

En tk, moi j'aime bien mon Facebook. C'est comme mon journal, je vivrais pu sans. Pis comme dans n'importe quoi, il y a des bons et moins bons c√īt√©s, mais √† la fin de la journ√©e, les bons l'emporte...

; )

RépondreCitation
Posté : 25 avril 2010 06:37
Max
 Max
(@max)
√Čquipe Admin Registered

eheh a moi il ne m'a rien fait, mais c'est mon travail je te dis un peu, on peut pas tout dire, c'est qui ce passe, quand on discute de ca entre developeur ca nous fait rire assez, beaucoup de nous on a pas de FB d'autres comme moi ils n'ont un compte que pour faire des test pour le clients, pour le reste pour nous c'est un peu comme voir le vendeur d'aspirateur qui fais de porte a porte, ou le vendeur de patantes presque magiques a la Tv, qui te donne l'objet, 56 paiements, puis au meme prix tu peut n'evoir deux.
Apres c'est sur quelqu'un peut me dire j'aime bien le couteau a patate two thousand ten que j'ai fait arriver ehhehe t'aime tu les patates ....pas des problemes, tu a la liberté de decidé pour toi meme.

En passant, ici c'est le forum du Bla Bla Bla ....... on fait que du Bla Bla Bla c'est tout.

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 25 avril 2010 09:32
(@le-novice)
Membre

En plus de FB, il y a de plus en plus de détournement/piratage de communication sur cellulaire.
Le no. 44 779 780 6021 intercepte beaucoup de communications de cellulaire principalement en Europe mais de plus en plus en amérique du nord.
Ce no appartenait a British Telecom, a été vendu voila 4-5 ans a une shop situé a L'Ile de Jersey ou il n'y a presque pas de lois (paradis fiscal offshore) et maintenant ce no serait propriété d'une autre shop en Thailande ou la aussi les lois régissant ce type d'activité sont quasi inexistante.
Ce no. détourne/pirate les conversations et/ou les messages SMS afin d'obtenir des infos particulière, ie compte de banque, carte de crédits, nom et adresse complète, no d'assurance social, etc, etc,

Moi aussi ça me fait sourire quand les "spécialsites" essaie de nous convaincre que tout est sécuritaire.....

RépondreCitation
Posté : 28 avril 2010 08:58
Partager:
Scroll to Top
Retour haut de page