On s'occupe de veau...
 
Notifications
Retirer tout

On s'occupe de veaux, hemm de vous

Page 1 / 2
 
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

Hey quelqu'un qui commence a se reveiller ?

François Cardinal

L’éditorial que j’ai signé samedi sur les «trappes à tickets», comme on les surnomme affectueusement, a beaucoup fait réagir. J’y prônais non seulement la multiplication des radars, mais aussi l’implantation de nouveaux cinémomètres dissimulés, afin de régler plus que des problèmes ponctuels : un problème de comportement.

La réaction a été quasi unanime : tout près de 95 % des courriels reçus, si ce n’est pas plus, soutenaient que le problème, à l’heure actuelle, n’est pas la conduite dangereuse des automobilistes, mais bien les limites ridiculement basses de vitesse.

«La raison pour laquelle huit automobilistes sur dix ne respectent pas la limite sur les autoroutes est simple : cette limite est déraisonnable», écrit un lecteur.

«Obliger les gens à rouler à 90 km/h sur des routes désertes relève du LOLisme», lance un autre.

«Pensez-vous vraiment que 80% des gens sont des délinquants qui ne veulent pas respecter les limites de vitesse sur les autoroutes? C’est le bon sens qui se manifeste», renchérit un lecteur.

En effet, avec une limite maximale de 100 km/h, le Québec se distingue de ce qui se fait en Europe, et même aux États-Unis, où la limite est souvent de 65 mph (environ 105 km/h).

En fait, souligne un autre lecteur, le Québec se distingue même… du Québec d’antan!

«À l’origine, la vitesse maximale sur l’autoroute 15 était de 70 mph, ce qui équivaut a environ 112 km/h. Ce qui est à peu près la vitesse observée sur nos autoroutes aujourd’hui.»

Bon point.

Tout aussi intéressant est le point de vue de ce lecteur qui affirme que la limite trop basse des vitesses, au Québec, entraîne, à la longue, un effet pervers : celui d’habituer les gens à ne pas respecter les limites et à se fier, plutôt, à leur propre sentiment de sécurité.

Variable, on l’imagine, d’un conducteur à l’autre…

Donc, oui pour les radars, à condition que les limites sur les autoroutes (non pas dans les zones résidentielles ou en ville) soient haussées, si je vous comprends bien.

D’autant, il est vrai, que la limite officieuse est déjà à 109 km/h pour bien des gens, voire à 118 km/h pour un grand nombre. Régularisons donc la situation, en somme.

Mais une question se pose, à quelle hauteur doit-on augmenter la vitesse maximale?

À 105 km/h, comme aux États-Unis?

À 110 km/h, comme sur les routes nationales en France?

À 115 km/h, pour rejoindre la limite de vitesse officieuse?

À 120 km/h, comme en Allemagne?

Ou carrément à 130 km/h, comme sur certaines grandes autoroutes de France?

Vous pouvez lire et ou commenter la
http://blogues.cyberpresse.ca/edito/2010/10/25/des-radars%E2%80%A6-a-condition-que-la-limite-de-vitesse-soit-haussee/

Citation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:36
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

une autre place ou je n'irais plus sinon fortement obligé.

Desolè, mais une autre place ou je n'acheterais plus rien de ses commercants, restaurants, services etc je ne vais pas me promener comme un imbecille a vitesse pas reasonables

Desormais je suis rendu a demander la limite de vitesse de la zone quand j'ai besoin d'aller acheter quelques chose, si sont pas reasonables, desolé je vais voir ailleurs LOL

LONGUEUIL - Les automobilistes devront lever le pied à compter de l’année prochaine pour s’adapter à une nouvelle limite de vitesse dans les rues résidentielles de la Ville de Longueuil.
Dès janvier prochain, la municipalité prévoit adopter un règlement afin de limiter la vitesse des véhicules sur son territoire, qui passera de 50 à 40 kilomètres à l’heure pour les secteurs résidentiels à caractère local dûment identifiés par la Ville. Ce règlement entrera en vigueur le 26 avril 2011.

«L’inventaire de la règlementation actuelle en matière de circulation a permis de constater une grande disparité entre les arrondissements de Greenfield Park, Saint-Hubert et Vieux-Longueuil au niveau des limites de vitesse affichées», peut-on lire dans les documents transmis par la Ville.

«Pour garantir une vitesse de circulation appropriée et améliorer la sécurité routière, il y a lieu d’harmoniser et d’établir les mêmes limites de vitesse pour des environnements routiers ayant les mêmes caractéristiques.»

Longueuil emboîte ainsi le pas à Montréal qui a commencé à imposer une limite de 40 km/h dans les rues résidentielles.

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/10/20101025-141837.html

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:39
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

puis de l'autre coté ils commencent a s'apercevoir que ........

Les radars rapportent moins en dépit de leur nombre croissant

Les radars automatiques remplissent les caisses de l'Etat mais le jackpot touche ses limites. Dans son rapport budgétaire sur les transports, Hervé Mariton (UMP) souligne que le « produit des amendes forfaitaires issu du contrôle automatisé est estimé à la baisse pour 2011, à 435 millions contre 469 millions prévus en 2010 ». Montant qui atteignait 500 millions en 2009.

« Cela s'explique par l'amélioration du comportement des conducteurs et la diminution de la vitesse moyenne (de plus de 90 km/h en 2000 à 79 km/h prévus pour 2011) », explique le député de la Drôme. L'habitude prise par de nombreux conducteurs de donner un coup de frein avant le radar et de réaccélérer juste après explique aussi le tassement du rendement. Il convient toutefois de souligner que ces produits ne comprennent que les PV payés sans délai : il faut y ajouter les amendes majorées. Celles-ci devraient représenter environ 450 millions d'euros en 2010, mais ce chiffre additionne les PV issus des radars et ceux établis par la police et la gendarmerie (circulation, stationnement).

Hausse des coûts de maintenance
Le nombre de radars continue, lui, de progresser rapidement, à 3.133 appareils en 2010 (voir graphique). On devrait comptabiliser 1.850 radars fixes à la fin de l'année (près de 200 de plus qu'en 2009) et 933 radars mobiles. A cela s'ajoutent 350 radars « feu rouge ». Le programme lancé fin 2002 prévoyait le déploiement de 4.500 radars en dix ans. Cet objectif serait atteint fin 2013, les investissements dans les nouveaux radars étant revus à la baisse en 2011 (à 29 millions d'euros) pour cause de rigueur budgétaire. Il est tout de même prévu pour l'année prochaine l'installation de 259 radars fixes supplémentaires, 24 radars aux feux rouges et 30 radars aux passages à niveau.

Outre l'investissement initial, il y a les coûts de maintenance à assumer, considérables en raison notamment des actes de vandalisme. Ils devraient atteindre 60 millions d'euros en 2011, le gouvernement espérant que la forte hausse des coûts de maintenance observée les années passées se stabilise quelque peu. Les actes de vandalisme perpétrés contre les radars fixes au bord des routes coûtent à eux seuls 15 millions par an. « L'effort consenti pour l'entretien des radars volontairement dégradés est tout à fait justifié » au regard du « rôle fondamental » qu'ils jouent en matière de sécurité routière, estime le rapporteur.

Cet effort d'entretien a permis d'atteindre un taux de disponibilité des radars fixes de 94,6 % au premier semestre (90,6 % en 2007). Le nombre d'amendes envoyées s'est établi à 13 millions en 2009, hors véhicules étrangers. Le député pointe néanmoins des difficultés persistantes : celle de verbaliser les deux-roues et les poids lourds (verbalisés uniquement en cas de dépassement de la vitesse des voitures), et celle de verbaliser les étrangers « en attente d'accords ratifiés avec l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne et l'Italie, après ceux intervenus avec la Suisse et le Luxembourg ». La France réclame une directive européenne instaurant un réseau d'échange de données relatives aux immatriculations « afin de pouvoir identifier les automobilistes contrevenants de l'Union européenne ».

ÉTIENNE LEFEBVRE, Les Echos

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/020915649462.htm

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:41
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

hahah ceci ca n'as pas d'allure, mais le bon sens est fini ??

faudrait faire ca pour le vrais tout le monde, tout serait bloqué et jammé

on dirait une blague mais .... 0029.gif

Ce dernier invite les automobilistes à signer une promesse à titre de membre et à afficher son emblème sur leur véhicule. Les signataires s'engagent à respecter les limites de vitesse applicables sur toutes les routes. Leurs voitures se transforment ainsi en «dos d'âne mobile» et contribuent à ralentir la vitesse derrière eux. De plus, ils consentent à faire plus attention aux piétons et aux cyclistes, et à se montrer courtois.

http://lechoabitibien.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=164911&id=296&classif=En%20manchettes

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:45
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

de plus en plus ....... ok je me la ferme

mais est-ce que quelqu'un se rende compte ou pas ?

La vitesse sera abaissée à 30km/h en zones résidentielles
2 Novembre 2010

Les automobilistes auront l’obligation de réduire leur vitesse en circulant cet hier à lac Brome.
Le conseil municipal, a adopté ,hier soir, le règlement sur les nouvelles limites de vitesse dans les secteurs urbains.
Le maximum permis sera 30 km/h dans la plupart des zones de 50.
Le ministère des Transport devra autoriser le règlement avant qu’il n’entre en vigueur, ce qui devrait survenir dans 90 jours. tout au plus.

http://www.m105.ca/site/actualites/actualitesDetail.asp?ID=1929

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:48
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

on pourait pas avoir ce monsieur comme ministre des trasports 0022.gif

Au pays des grosses cylindrées, le juge Knoerer relaxe les auteurs d'excès de vitesse.

Les Allemands ont trouvé leur nouveau chevalier blanc. C'est un juge, Helmut Knoerer, âgé de 62 ans, et inconnu du grand public il y a encore une semaine. Ce n'est pas un magistrat engagé dans la lutte contre la mafia, le terrorisme ou pour les droits de l'homme. Le juge Knoerer doit sa soudaine gloire médiatique et cybernétique à un combat très peu politiquement correct, mais diablement populaire : depuis quelques jours il prononce presque systématiquement la relaxe pour les conducteurs ayant commis des excès de vitesse. Il n'en fallait pas davantage, au pays des Porsche, des Mercedes et de la vitesse illimitée sur de larges portions d'autoroute, pour devenir un héros du jour au lendemain.

Siégeant au tribunal de Herford (nord-ouest du pays), le juge Knoerer a prononcé, la semaine passée, la relaxe pour tous les automobilistes ayant été contrôlés à une vitesse excessive grâce à un radar fixe ou au laser : soit 42 personnes. Les contrevenants seront exemptés d'amende et d'ajout de points sur leur permis (outre-Rhin des points sont ajoutés à chaque infraction et le permis est annulé une fois atteinte la limite de dix-huit points). Knoerer estime que les contrôles de vitesse servent à remplir les caisses de l'État plutôt qu'à améliorer la sécurité routière. Le juge affirme ne pas comprendre la justification de l'utilisation de photographies dans les cas de dépassement de vitesse et réclame une réglementation plus claire définissant quand et comment les contrôles peuvent être exercés.

Héros des «chauffards»

Surnommé le «juge accélérateur», Helmut Knoerer a ainsi refusé d'appliquer l'amende de 50 euros et l'ajout de points pour un automobiliste ayant été flashé à 52 km/h dans une zone limitée à 30 en ville. Raison invoquée : le contrevenant a été contrôlé avec un radar mobile laser dont le magistrat estime qu'il n'effectue pas des mesures suffisamment fiables. Le juge estime par ailleurs que la plupart des radars sont positionnés à des emplacements destinés à piéger facilement les automobilistes pour remplir les caisses publiques plutôt que pour améliorer la sécurité. Knoerer considère que c'est contraire à l'esprit de la loi. De même, il estime que les contrôles ne devraient pas avoir lieu la nuit, parce que les routes sont dégagées et que la vitesse n'est alors plus un «facteur de danger aggravant».

Comment l'idée lui est-elle venue ? Il y a un an, un automobiliste a obtenu gain de cause devant la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, celle-ci ayant estimé que la photographie servant de preuve pour le procès-verbal était une atteinte au droit à l'image. «Les juges de la Cour constitutionnelle parlent de sécurité routière. Mais la question est de savoir s'il s'agit véritablement de sécurité routière ou de tout autre chose ?», affirme Helmut Knoerer. Les associations de défense des victimes de la route et l'Adac, la plus puissante association d'automobilistes, estime que l'attitude du juge offre un «chèque en blanc pour tous les chauffards». Le parquet de Bielefeld examine les cas de relaxe prononcés par Knoerer… et se réserve le droit d'inverser ses décisions.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/12/01003-20101112ARTFIG00636-les-allemands-portent-aux-nues-le-magistrat-antiradar.php

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 16 novembre 2010 20:54
Avatar of tiopet59
(@tiopet59)
Membre

de plus en plus ....... ok je me la ferme

mais est-ce que quelqu'un se rende compte ou pas ?

Hélas ce n’est pas une blague nos gouvernement on trouvés là une bien bonne façon de faire rentrer de l’argent dans leur caisses une vidéo de 2008 qui le montre bien ici en France


Radars-Pompe-A-Fric-web-7'
envoyé par tomyParis. - NASCAR, F1, tuning et crash en video.

Résultat pour 2010
Installation de centaines de nouvelles cabines, suppression des panneaux annonçant les radars, arrivée de radars contrôlant les distances de sécurité... Découvrez toutes les nouveautés radars prévues pour 2010 !
C’est officiel, pas moins de 530 nouveaux radars fixes seront installés en France l’année prochaine, selon le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau.
Ils viendront ainsi renforcer la troupe de près de 1 400 appareils déjà installés sur les routes.
"Nous devons continuer à lutter contre la mortalité sur les routes", justifie Dominique Bussereau. Prudence, il annonce également une sévérité accrue !
Le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau a précisé que les 530 nouveaux radars seraient principalement installés sur les feux rouges et les passages à niveaux.
Quelques appareils équipent déjà ces sites dits critiques pour la sécurité, mais vont se développer et se généraliser au fur et à mesure.
Plus question de griller un feu rouge, ni même orange. Si le gendarme n’est pas là, le flash se chargera de vous le rappeler !
L’annonce des 530 nouveaux radars n’est pas arrivée seule. En effet, de nouvelles fonctionnalités ont été dévoilées.
Parmi lesquelles, la mise en place, à titre expérimental dans les tunnels d’abord, de radars capables de calculer les distances de sécurité entre les véhicules !
Non seulement les nouveaux radars installés en 2010 seront équipés de nouvelles fonctionnalités, mais ils se feront également plus discrets.
Vous pourrez vous faire surprendre sans même le remarquer, puisque certains de ces radars n’auront plus de flashs !
Ils céderont la place à un dispositif infrarouge, selon nos confrères d’Auto Plus. Fini l’éblouissement, c’est certain. Mais fini également le caractère préventif des
Parallèlement aux radars fixes, les radars mobiles se multiplient. Eloi, 26 ans et déjà retraité de la gendarmerie, témoigne : "On nous demandait de faire du chiffre, coûte que coûte !". Découragé par cette mentalité, il a quitté l’uniforme après deux ans de service.
Un discours qui témoigne davantage de la volonté de l’Etat de renflouer les caisses que de sécuriser les routes.
La limitation de vitesse est-elle la clé de la sécurité ? Pas si sûr ! Nos voisins allemands, affichent un taux de mortalité au volant bien plus faible qu’en France, alors que la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes allemandes..
Les recettes des radars devaient initialement être entièrement reversées à la Sécurité routière.
Or, selon Hervé Mariton, député à l’Assemblée nationale et auteur d’un rapport sur le sujet, seuls 200 millions d’euros sur les 450 millions récoltés en 2008 ont été reversés à la Sécurité routière.
Le reste a été distribué aux collectivités ou aux communes pour des projets d'infrastructures dont le lien avec la sécurité sur les routes reste à démontrer.
Est-ce dans un souci de sécurité ou de rémunération ? Quoi qu’il en soit, le réseau autoroutier de Lorraine (180 km) est limité, depuis début octobre, à 110 km/h.
Une pratique qui pourrait se généraliser, au grand dam des conducteurs. D’autant que la tolérance des radars pourrait également diminuer, ce qui laisserait une marge de vitesse moindre et augmenterait significativement le nombre de contrôles d’infractions.
Malgré ces mesures, les chiffres de la Sécurité routière ne sont pas flatteurs. Pour le mois de septembre, le nombre de décès sur les routes françaises est passé de 334 à 393, soit une hausse de près de 17 % par rapport à 2008.
Pour lutter contre les mauvais résultats de la sécurité routière, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a également demandé aux préfets, début octobre, de renforcer les contrôles la nuit et les fins de semaines.
L'usage renforcé des radars mobiles a ainsi été prôné. Les deux-roues seront particulièrement surveillés.
Voila les bons vœux de la sécurité routière

RépondreCitation
Posté : 16 novembre 2010 23:09
Avatar of tiopet59
(@tiopet59)
Membre

LOL et pour 2011 en France

500 nouveaux radars automatiques en 2011

Le gouvernement a prévu l'installation de 503 nouveaux radars automatiques au cours de l'année 2011. L'an prochain, trois nouveaux types de radars seront mis en service sur le bord de nos routes. Tout d'abord les radars fixes capables de faire la distinction entre poids-lourds et véhicules légers, ensuite les radars de contrôle de franchissement de passages à niveaux et enfin les radars calculant la vitesse moyenne de circulation sur une distance donnée également appelés "radars tronçons".
Voici dans le détail le nombre de radars déployés en 2011.
374 nouveaux radars fixes dont environ 100 radars poids-lourds. Sur ces 374 radars fixes, 115 sont des radars budgétisés en 2010 mais qui n'ont pas pu être installé au cours de l'année.
64 nouveaux radars feux rouges. Sur ces 64 radars feux rouges, 40 sont des radars budgétisés en 2010 mais qui n'ont pas pu être installé au cours de l'année.
30 nouveaux radars des passages à niveaux.
35 nouveaux radars de vitesse moyenne.
A la fin de l'année 2011 il est donc prévu que 3724 radars automatisés de contrôle de vitesse et de franchissement de feux rouges soient installés en France dont:
2264 radars automatiques fixes
932 radars automatiques embarqués
463 radars feux rouges
30 radars de passages à niveaux
35 radars de vitesse moyenne
On remarque qu'au cours de l'année 2011, il n'y aura pas de nouveaux radars automatiques mobiles embarqués mais qu'une centaine de véhicules équipés de radars embarqués seront réformés et remplacés par des modèles plus récents.
On remarque également que les dispositifs de contrôles des inter-distances entre véhicules prévus depuis 2009 sont pour le moment abandonnés alors même que le dispositif est homologué depuis 2008.

RépondreCitation
Posté : 16 novembre 2010 23:21
Avatar of whiss
(@whiss)
Membre

Tant qu'à faire , on devrait tous s'acheter un triporteur de l'âge d'or .
Ça doit rouler à peu près aux vitesses légales .
Est-ce qu'il y a des conneries comme ça sur la planète Mars ? Pas encore ??

Alors , je suis prêt à déménager là-bas . et devenir marsien . 0017.gif

RépondreCitation
Posté : 17 novembre 2010 05:37
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

de plus en plus ....... ok je me la ferme

mais est-ce que quelqu'un se rende compte ou pas ?

Hélas ce n’est pas une blague nos gouvernement on trouvés là une bien bonne façon de faire rentrer de l’argent dans leur caisses une vidéo de 2008 qui le montre bien ici en France


Radars-Pompe-A-Fric-web-7'
envoyé par tomyParis. - NASCAR, F1, tuning et crash en video.

Résultat pour 2010
Installation de centaines de nouvelles cabines, suppression des panneaux annonçant les radars, arrivée de radars contrôlant les distances de sécurité... Découvrez toutes les nouveautés radars prévues pour 2010 !
C’est officiel, pas moins de 530 nouveaux radars fixes seront installés en France l’année prochaine, selon le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau.
Ils viendront ainsi renforcer la troupe de près de 1 400 appareils déjà installés sur les routes.
"Nous devons continuer à lutter contre la mortalité sur les routes", justifie Dominique Bussereau. Prudence, il annonce également une sévérité accrue !
Le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau a précisé que les 530 nouveaux radars seraient principalement installés sur les feux rouges et les passages à niveaux.
Quelques appareils équipent déjà ces sites dits critiques pour la sécurité, mais vont se développer et se généraliser au fur et à mesure.
Plus question de griller un feu rouge, ni même orange. Si le gendarme n’est pas là, le flash se chargera de vous le rappeler !
L’annonce des 530 nouveaux radars n’est pas arrivée seule. En effet, de nouvelles fonctionnalités ont été dévoilées.
Parmi lesquelles, la mise en place, à titre expérimental dans les tunnels d’abord, de radars capables de calculer les distances de sécurité entre les véhicules !
Non seulement les nouveaux radars installés en 2010 seront équipés de nouvelles fonctionnalités, mais ils se feront également plus discrets.
Vous pourrez vous faire surprendre sans même le remarquer, puisque certains de ces radars n’auront plus de flashs !
Ils céderont la place à un dispositif infrarouge, selon nos confrères d’Auto Plus. Fini l’éblouissement, c’est certain. Mais fini également le caractère préventif des
Parallèlement aux radars fixes, les radars mobiles se multiplient. Eloi, 26 ans et déjà retraité de la gendarmerie, témoigne : "On nous demandait de faire du chiffre, coûte que coûte !". Découragé par cette mentalité, il a quitté l’uniforme après deux ans de service.
Un discours qui témoigne davantage de la volonté de l’Etat de renflouer les caisses que de sécuriser les routes.
La limitation de vitesse est-elle la clé de la sécurité ? Pas si sûr ! Nos voisins allemands, affichent un taux de mortalité au volant bien plus faible qu’en France, alors que la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes allemandes..
Les recettes des radars devaient initialement être entièrement reversées à la Sécurité routière.
Or, selon Hervé Mariton, député à l’Assemblée nationale et auteur d’un rapport sur le sujet, seuls 200 millions d’euros sur les 450 millions récoltés en 2008 ont été reversés à la Sécurité routière.
Le reste a été distribué aux collectivités ou aux communes pour des projets d'infrastructures dont le lien avec la sécurité sur les routes reste à démontrer.
Est-ce dans un souci de sécurité ou de rémunération ? Quoi qu’il en soit, le réseau autoroutier de Lorraine (180 km) est limité, depuis début octobre, à 110 km/h.
Une pratique qui pourrait se généraliser, au grand dam des conducteurs. D’autant que la tolérance des radars pourrait également diminuer, ce qui laisserait une marge de vitesse moindre et augmenterait significativement le nombre de contrôles d’infractions.
Malgré ces mesures, les chiffres de la Sécurité routière ne sont pas flatteurs. Pour le mois de septembre, le nombre de décès sur les routes françaises est passé de 334 à 393, soit une hausse de près de 17 % par rapport à 2008.
Pour lutter contre les mauvais résultats de la sécurité routière, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a également demandé aux préfets, début octobre, de renforcer les contrôles la nuit et les fins de semaines.
L'usage renforcé des radars mobiles a ainsi été prôné. Les deux-roues seront particulièrement surveillés.
Voila les bons vœux de la sécurité routière

Merci Tiopete, je vais commencer planifier l'achat d'une voiture electrique de golf,sera plus que suffisant pour se deplacer, pas besoin d'avoir des 4 ou 5 litres avec 400 forces pour faire du 30 km/h 0029.gif

Je presume bien que Michel aussi sera fou de joie Smile

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 17 novembre 2010 05:45
Avatar of fouchou
(@fouchou)
Membre

Encore hier j'étais dans la belle ville Pure de la Rive-sud. Eux dans les rues résentielles la vitesses permises est de 30km. Le maximum dans les rues pourtour de la ville la vitesse permise est de 50km, elle sera baissée à 40 sous peu.

Les citoyens des rues résidentielles demandent en plus des dos d'âne dans leur rues.

Finalement la vitesse permise est de 30km et à 3 reprises je me suis fait dépasser par une bicyclette.

Nos rues demandent des réparations et de l'entretiens c'est prévu dans les budgets et nos coût d'immatriculation y participe aussi.

Là où je me questionne, pour ce qui est des pistes cyclabes je suis à me demander s'il y a des coût d'entretiens.

Il n'y a aucun frais pour immatriculer la bicyclettes mis apart quelques rares exception.

Je ne lance pas la pierre a personne je fais que réfléchir tout haut.

RépondreCitation
Posté : 17 novembre 2010 06:31
Avatar of Dede007
(@dede007)
Membre

c'est completement CON ces reductions de vitesses et ces dos d'ane qu'On installe partout

et que dire des stop qu'on met au 4 coins et au 200 a 300 pieds dans nos villes
et si vous avez fait le tour de la gaspesie la bas pourquoi dans les villages la limite est de 70 km. au moins la bas ils y vont avec la logique BRAVO et il n'y a pas plus d'accident !!!

RépondreCitation
Posté : 17 novembre 2010 09:43
Avatar of Dominique Corneau
(@cordom73)
Membre

Encore hier j'étais dans la belle ville Pure de la Rive-sud. Eux dans les rues résentielles la vitesses permises est de 30km. Le maximum dans les rues pourtour de la ville la vitesse permise est de 50km, elle sera baissée à 40 sous peu.

Les citoyens des rues résidentielles demandent en plus des dos d'âne dans leur rues.

Finalement la vitesse permise est de 30km et à 3 reprises je me suis fait dépasser par une bicyclette.

Nos rues demandent des réparations et de l'entretiens c'est prévu dans les budgets et nos coût d'immatriculation y participe aussi.

Là où je me questionne, pour ce qui est des pistes cyclabes je suis à me demander s'il y a des coût d'entretiens.

Il n'y a aucun frais pour immatriculer la bicyclettes mis apart quelques rares exception.

Je ne lance pas la pierre a personne je fais que réfléchir tout haut.

et les vélos ne sont pas soumis à la limite de vitesse LOL

tu vas rouler à 30 et eux à 50...ha ha ha

RépondreCitation
Posté : 17 novembre 2010 09:52
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

Encore hier j'étais dans la belle ville Pure de la Rive-sud. Eux dans les rues résentielles la vitesses permises est de 30km. Le maximum dans les rues pourtour de la ville la vitesse permise est de 50km, elle sera baissée à 40 sous peu.

Les citoyens des rues résidentielles demandent en plus des dos d'âne dans leur rues.

Finalement la vitesse permise est de 30km et à 3 reprises je me suis fait dépasser par une bicyclette.

Nos rues demandent des réparations et de l'entretiens c'est prévu dans les budgets et nos coût d'immatriculation y participe aussi.

Là où je me questionne, pour ce qui est des pistes cyclabes je suis à me demander s'il y a des coût d'entretiens.

Il n'y a aucun frais pour immatriculer la bicyclettes mis apart quelques rares exception.

Je ne lance pas la pierre a personne je fais que réfléchir tout haut.

et les vélos ne sont pas soumis à la limite de vitesse LOL

tu vas rouler à 30 et eux à 50...ha ha ha

voilà un bon point pour les incomptents, faut analiser ce probleme parce que la ca peut que il va avoir plein de mort parce que ne sera plus l'auto qui va se planté sur le velos mais les velos qui vont se planter sur l'auto a 50 km/h

C'est sur que il va avoir un idiot qui va sortir la folle idee que le velo a 50 km/h va se tuer mais a 40 km/h va seulement se blesser ..............0022.gif

RépondreCitation
Début du sujet Posté : 17 novembre 2010 11:23
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

Encore hier j'étais dans la belle ville Pure de la Rive-sud. Eux dans les rues résentielles la vitesses permises est de 30km. Le maximum dans les rues pourtour de la ville la vitesse permise est de 50km, elle sera baissée à 40 sous peu.

Les citoyens des rues résidentielles demandent en plus des dos d'âne dans leur rues.

Finalement la vitesse permise est de 30km et à 3 reprises je me suis fait dépasser par une bicyclette.

Nos rues demandent des réparations et de l'entretiens c'est prévu dans les budgets et nos coût d'immatriculation y participe aussi.

Là où je me questionne, pour ce qui est des pistes cyclabes je suis à me demander s'il y a des coût d'entretiens.

Il n'y a aucun frais pour immatriculer la bicyclettes mis apart quelques rares exception.

Je ne lance pas la pierre a personne je fais que réfléchir tout haut.

et les vélos ne sont pas soumis à la limite de vitesse LOL

tu vas rouler à 30 et eux à 50...ha ha ha

Je crois que tu exagère un peu là.
Ils doivent respecter le code tout autant que les automobilistes.

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 17 novembre 2010 14:38
Page 1 / 2
Partager:
Retour haut de page