Accompagnateur, ter...
 
Notifications
Retirer tout

Accompagnateur, terreur ou emmerdement!!!

Page 1 / 2
 

ac9e8098cd826979e47ea9674725a473?s=80&d=mm&r=g
(@robarm)
Membre
Inscription: il y a 12 années
Posts: 586
Début du sujet  

J’ai mis un titre pour vous accrocher. En fait, je ne me suis jamais soucié du rôle de l’accompagnateur avant de lire, dans cette rubrique, J’en ai appris plus seul!!!! de Helados le 11 août dernier. Je ne sais pas pourquoi, mais je croyais que c’était un copain, un proche qui aidait le compagnon et je ne voyais pas le problème de rechercher un accompagnateur compétent.

Mon but est de comprendre cette problématique et qui sait peut être amené le sujet sur une autre tribune pour le besoin de la cause. Pour se faire, donnez-moi vos expériences de nouveaux motocyclistes à trouver un accompagnateur, ainsi que vos bonnes et mauvaises expériences. Les accompagnateurs se doivent aussi de donner leurs expériences.

Moi, j’ai appris seul en 1977 avec mon permis acquis. J’ai des questions sans réponses, répondez du mieux que vous pouvez. Je veux tenter de faire avancer la cause des nouveaux motocyclistes (nos compagnons), au sujet des accompagnateurs.

Y a-t-il une formation pour être un accompagnateur?
Y a-t-il un regroupement de accompagnateur?
Y a-t-il une ligne de conduite?
Qui peut-être accompagnateur?
Qu’elles sont les points à vérifier du compagnon?
L’accompagnateur est-il en avant ou en arrière du compagnon?
Qu’elle est le trajet idéal ou distance pour le compagnon?
Le meilleur choix de trajet, campagne ou banlieue au 1000 et un stop?
Le meilleurs choix de trajet, plein de courbe ou droit comme la 40?
Qu’elles sont les consignes des écoles de conduite de moto au sujet des accompagnateurs et du compagnon?
Qu’est qui, fait un bon accompagnateur?
De quoi a besoin un compagnon vis-à-vis l’accompagnateur?

Alimentez cette discussion ou envoyez-moi votre histoire dans ma boite personnelle du site MCQ. Robarm.


Citation
PatM
 PatM
(@patm)
Membre
Inscription: il y a 16 années
Posts: 5175
 

Ce document de la SAAQ va pouvoir répondre à certaines de tes questions.

Ride Safe!


RépondreCitation
41fee48031121e8f1a62c22321ed17e5?s=80&d=mm&r=g
(@minou)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 2209
 

J’ai mis un titre pour vous accrocher. En fait, je ne me suis jamais soucié du rôle de l’accompagnateur avant de lire, dans cette rubrique, J’en ai appris plus seul!!!! de Helados le 11 août dernier.

Tant qu'à l'autre rubrique que tu mentionne robarm je peu te répondre ceci:

Il y a un vieux adage utilisé par les amaricains qui dit, '' Un avocat qui se défend lui-même a un imbécile comme client ! ''. On peu possiblement dire la même chose de l’apprentie qui tente d’apprendre de lui-même et qui brise la loi du même fait.


RépondreCitation
a8ec2ccdef819c3b2f46b0a2989c2d7e?s=80&d=mm&r=g
(@dan400)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 16
 

Donc voici comme moi je vois cela, c'est pas un cour que je donne mais la chance de pratiquer ce qu'il a appris dans ses cours. On est pas formateur mais accompagnateur.

Voila quelque chose que suis bien comptant de lire.Je crois que certaint prenne le rôle d'accompagnateur ben trop au sérieux. De un, je crois que les cours donne ce qu'il faut pour rouler sécuritairement.De deux, si quelqu'un ne ce sents pas sécure en moto sur la route aprèes le cours et quelques sortie et bien....peut-être qu'il est mieux de penser a un autre moyen de transport.Je me questionne souvent sur la pertinanace de cette loi.

Je serais très curieux de connaitre le vrai pourcentage d'apprentit, qui utilise cette période d'apprentissage.Car ceux que je connait, on tout simplement attendu 11 mois avant d'acheter une moto.Donc, pas plus expérimenté que les très grande majorité des motocycliste,ici, quand il on eu leurs permis.La conduite d'une moto demande des techniques,des connaissence,des habilités,qui s'acquière différament chez chaque personne.Mais sutout,surtout,il faut un cerveau en dessou du casque,ce qui est plus difficile chez certainne personne et quand même qu'il y aurait une période d'apprentisage de 48 mois,ils ne seront pas plus des conducteurs responsable et sécuritaire.

Pour répondre a robarn, les consignes donné durand le cours de Thecnique aux sujet des accompagnateurs,sa ce rapporte essentiellement aux document de la saaq que PatM a mis le lien.


RépondreCitation
935a39551dde984dbf85dd1f1cc805cf?s=80&d=mm&r=g
(@virtualjr)
Membre
Inscription: il y a 13 années
Posts: 3
 

J’ai mis un titre pour vous accrocher. En fait, je ne me suis jamais soucié du rôle de l’accompagnateur avant de lire, dans cette rubrique, J’en ai appris plus seul!!!! de Helados le 11 août dernier.

Tant qu'à l'autre rubrique que tu mentionne robarm je peu te répondre ceci:

Il y a un vieux adage utilisé par les amaricains qui dit, '' Un avocat qui se défend lui-même a un imbécile comme client ! ''. On peu possiblement dire la même chose de l’apprentie qui tente d’apprendre de lui-même et qui brise la loi du même fait.

Minou, je crois que tu as mal lu le post de Helados. Il a sont permis. En résumé il disait qu'il avait appris plus en une seule randonnée (après avoir eu son permis) qu'avec ses accompagnateurs qui selon lui n'étaient pas (et là j'interprête peux être) sur la même longueur d'onde ou réceptif.

Je te dirais que moi aussi j'ai mon permis depuis seulement un mois et si mon accompagnateur avait roulé à 125km je me serais probablement dit qu'il se foutait de moi.

Selon moi l'accompagnateur doit s'ajuster à son apprenti. Ya pas de règles à avoir genre "je roule X km de plus de la limite. Ça peux être un barême mais l'accompagnateur doit s'ajuster au rythme de son apprenti.

De plus, selon moi, l'apprenti devrait le plus souvent possible rouler en avant. Moi j'ai fait beaucoup de route en formation (donc 2 ième). C'est ben l'fun mais quand t'arrive à ton examen t'a pas les bonnes habitudes.

Excuse Robarm si j'ai un peu changé de sujet. C'est vrai qu'il devrait avoir des cours d'accompagnateur mais si s'était obligatoire je crois qu'il y en aurait pas beaucoup qui le ferait. Il faut comprendre que ce sont des personnes qui prennent du temps sur leur temps libres pour aider souvent de parfait inconnus. Je leur lève mon chapeau.


RépondreCitation
41fee48031121e8f1a62c22321ed17e5?s=80&d=mm&r=g
(@minou)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 2209
 

VirtualJR tu as raison, j'avais bien compris ce que Helados avait écrit originalement, mon propos tout de même clair dans ma tête ne l'est pas en ce que j'ai écris.

Je parlais strictement de la partie apprendre seul pour l'apprentie et non pas de l'expérience et récit d'Helados, d'ailleurs je m'en excuse Helados.

Tout simplement je crois que pour le grand bénéfice de l'apprentie, son bien être, celui des autres motocyclistes et utilisateurs de nos routes que l’apprentie soit bien encadré, met en pratique ce qu’il a apprit dans ses cours et continue à se développer avec de bons conseils et exemples et ceci très sécuritairement.

La moto malgré tous les agréments que sa procure demeure toujours dangereuse et quadruplement pour l’apprentie, d’ailleurs dans mon cas j’apprend toujours chaque fois que je sors et je suis certain que sa continuera tant que je ferai de la moto. Tout apprentie va bénéficier de l’expérience des autres et ceci tout en restant légal.


RépondreCitation
a8ec2ccdef819c3b2f46b0a2989c2d7e?s=80&d=mm&r=g
(@dan400)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 16
 

Du fait d'être accompagnateur ne veut pas dire gardiennage mais plutot conseiller. Je ne me mettrerai jamais au diapason de l'apprentie mais le contraire. C'est l'accompagnateur qui a l'expérience. Quand vous êtes en auto, quel est votre comportement? Rouler vous toujours à la limite de vitesse permise? Pourquoi ça serais différent en moto? Comme disais plus haut Bobby Lap, ce n'est pas sur les autoroutes que tu peut apprendre quelque chose, n'importe quel personne est capable de rouler sur un autoroute.

Mais en campagne (route secondaires) c'est une toute autre histoire. Plus dangereux que sur les autoroutes, courbes serrées, drive way cachés, sable, gravel etc. Ce sont dans ces endroits que le conseiller (accompagnateur) entre vraiment en fonction.

Mais comme je disais dans un autre post, ce n'est pas donné à tout le monde d'être motocyclistes et même après avoir suivi x nombre de formation, tu l'as ou bien tu ne l'as pas. Désolé mais c'est comme dans tout les autre domaine.

J'ai 36 ans d'expérience en conduite et je ne serai pas accompagnateur. Égoïste? Non
mais plutot ce que j'ai écrit au paragraphe ci-haut : tu l'as ou bien tu l'as pas. Je suis prêt à être conseiler mais surtout pas gardienne. LOL

x2 LOL


RépondreCitation
41fee48031121e8f1a62c22321ed17e5?s=80&d=mm&r=g
(@minou)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 2209
 

c'est certain que si je décide de rouler avec un apprenti je ne roulerai pas comme je roule avec Mam, cela metterais la vie de l'apprenti en danger s'il essayais de nous suivre.

Donc mam met la vie des autres en danger en roulant ! LOL LOL LOL LOL


RépondreCitation
1671d298dfc2c424c9af22c50291ef1a?s=80&d=mm&r=g
(@pee-wee)
Membre
Inscription: il y a 13 années
Posts: 276
 

J'ai eu mon permis d'apprenti en mai 2009 et je n'ai passé mon "full" qu'en avril 2010, donc j'ai roulé toute une saison avec des accompagnateurs. J'en ai connu de tous les genres: ceux qui me disaient quand repartir du stop, jusqu'à ceux qui me laissaient 2 coins de rue derrière avant de se rendre compte que je ne suivais plus; ceux qui roulaient devant, et ceux qui me laissaient faire le Parc de la Mauricie en-avant, à mon rythme, juste pour voir "de quoi ça avait l'air un Pee-Wee lâché lousse".

Parfois j'ai eu l'impression d'être gardienné, d'autres fois carrément materné, la majorité des fois je me suis juste amusé, mais toutes les fois j'ai appris: appris mes limites, appris à les faire respecter aux autres, appris que j'étais le seul responsable de ma conduite. Maintenant que je roule seul, je sais que cette "maudite loi conne" qui m'a empêché de rouler quand je le voulais l'an dernier m'a juste accordé le temps nécessaire pour apprendre à connaître ma moto à fond, connaître son comportement, le mien sur elle, et celui des autres usagers face aux motos. Et tout ça dans un environnement sécuritaire.


RépondreCitation
a24d297daa6af1fd1d430b372dd56a39?s=80&d=mm&r=g
(@calvaroz)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 239
 

les discussions sur l'huile et les pneus ne vous suffisent pas.

comme vous avez tous le droit à mon opinion, je vais la donner :D.

cette regle d'apprenti est débile, la gang d'idiot qui a vomit ce règlement devraient tous retourner à l'école.

le seul conseil que je donnerai à qqun qui vient d'avoir son circuti fermé est d'oublier la moto pour 10 mois, prendre deux trois cours de moto école avant de passer le circuit fermé. c'est la méthode la plus sécuritaire, la moins chère et la moins frustrante.

on peut toujours apprendre au contact d'autres personnes, mais au debut une grosse partie doit se faire seule à son rythme. c'est pas en accumulant les km comme des trophées qu'on apprends mais en prenant de l'expérience dans des situations variées et ça un accompagnateur ne peut pas vraiment aider pour ça.

donc je dirais de rouler au départ pas trop loin de chez soi, ensuite rajouter des difficultés par étapes. commencer à comprendre un peu la dynamique des virages et prendre un cours sur circuit dès que possible.


RépondreCitation
41fee48031121e8f1a62c22321ed17e5?s=80&d=mm&r=g
(@minou)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 2209
 

Mam entièrement d'accord avec toi, j'aime bien voir ce que l'apprentie fait, comment il / elle se comporte, ses réactions etc., donc en arrière est la place pour constater, par la suite on discute, suggère et recommande pendant un bon café.


RépondreCitation
ac9e8098cd826979e47ea9674725a473?s=80&d=mm&r=g
(@robarm)
Membre
Inscription: il y a 12 années
Posts: 586
Début du sujet  

J’apprécie beaucoup que vous preniez le temps de me répondre, autant d’opinion, mais toujours dans le but d’aider son prochain.

Vous les apprentis, qu’est ce que vous attendez d’un accompagnateur? Qu’elles sont vos lacunes que vous devez travailler ou améliorer? Qu'elle sont vos pires expériences avec ou sans accompagnateur? Avez-vous déjà défié la loi, roulé sans accompagnateur, si oui, croyez-vous avoir bonifié votre expérience d’apprenti?

Merci de continuer à alimenter cette discussion, Robarm.


RépondreCitation
a8ec2ccdef819c3b2f46b0a2989c2d7e?s=80&d=mm&r=g
(@dan400)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 16
 

J’apprécie beaucoup que vous preniez le temps de me répondre, autant d’opinion, mais toujours dans le but d’aider son prochain.

Vous les apprentis, qu’est ce que vous attendez d’un accompagnateur? Qu’elles sont vos lacunes que vous devez travailler ou améliorer? Qu'elle sont vos pires expériences avec ou sans accompagnateur? Avez-vous déjà défié la loi, roulé sans accompagnateur, si oui, croyez-vous avoir bonifié votre expérience d’apprenti?

Merci de continuer à alimenter cette discussion, Robarm.

J'ai 36 ans,j'ai eu ma première moto a 16 ans et j'en ai fait jusqu'a l'age de 25 ans sans permis.J'ai repris la moto cette année et cette fois,je le fait selon les règles (enfin j'essaie).
Le cour de conduite,j'avoue, a aidé grandement a corrigé des mauvaises habitudes que j'avais acquis avant.

Maintenant,l'accompagnenage..........haaaaa!!!! exscusé moi, mais quel farce!!!!!!De un, si je veux être en loi, je dois me trouver un accompagnateur....d'accord......mais a date, si j'aurai eu aucune expérience de moto, ceux avec qui j'ai roulé, m'aurai apris a passer sur les jaune foncé,a circuler n'importe ou sur la voie, a dépassé sans regarder c'est angle mort et j'en passe........Mais, je suis en loi, je roule avec quelqu'un.

Pour être franc, je roule encore dans l'illégalité,c'est a dire seul.Car si,il faut que j'attend toujours aprèes quelqu'un, et ben je vous anoonce que je roulerai pratiquement jamais.
De plus,comme une autre personne disait, j'en ai apris beaucoup plu seul que accompagné.

J'ai toujours un p'tit sourire en coin, quand je lis certaint commentaire.Y a des gens qui crois vraiment être essentiel a la bonne conduite de nouveau apprenti. Et bien, je suis sure, que certain apprenti peuve en montrer a certain, qui on eu leur permis acquis.Avant mon cours, j'avais une expérience d'une dizaine d'année en moto.Je croyai avoir déja tout les connaissence necessaire pour la moto. Et bien, en date d'aujourd'hui, tout se que je sais,n'ai pas grace a l'accompagnenage, mais a mes expérience (seul) et une formation approprié dans une école spécialisé.

Encore une fois, ici au Québec, il faut être materné dans tout et pour tout, et de plus en plus, certain désire maintenant devenire des maternant.


RépondreCitation
ee0e8cca5778f892dd4838e6f17225b2?s=80&d=mm&r=g
(@fortinv)
Membre
Inscription: il y a 12 années
Posts: 2
 

Le concept de l'accompagnateur est assez ridicule merci. C'est la preuve qu'au Québec le moto est considéré comme un loisir et non comme un moyen de transport. Avoir un accompagnateur ca implique que tout les déplachements en moto de l'apprenti sont planifié d'avance avec une autre personne et qu'ils commencent et ce termine à la résidence de l'apprenti.

Pour ma part, je peux dire que mes expériences avec mes accompagnateurs sont classé de "Dangeureux, j'aurais jamais du rouler avec lui" à "Lui il roule bien, on dirais qu'on fait de la moto ensemble depuis 10ans".

La majorité des riders "permis acquis" avec qui j'ai roulé était pas des exemples à suivre.... Roulé dans le tiers central de la voie, les clignotants c'est une options, très peu de notion de conduite préventive et aucune technique pour les maneuvres à basse vitesse. Et je vous jure que je n'exagère pas. J'ai même du expliqué à un "monsieur" c'était quoi un contre brackage, comment et quand le faire LOL Bien sur je suis certain qu'il y a des "permis acquis" qui roule super bien.... Mais ce n'est pas la majorité. Je ne me ferais pas d'amis chez les plus vieux qui on un "permis acquis", mais c'est le reflet de mon expérience personnel..

Sinon je dirais que le plus difficile est de trouvé des accompagnateurs qui aiment roulé au même rythme, qui on les même disponibilité et avec qui on s'attend bien. Sans compté que plusieurs riders ne veulent pas roulé avec des apprentis.... Donc en résumé c'est pas super facile !!

Pour la question de défié la loi, voici quelque questions qui porte à réféchir :

- Est-ce que je vais vraiment demandé un accompagnateur de venir avec moi passé une heure au garage pour faire un entretiens/changement d'huile sur ma moto ?

- Si je roule avec un accompagnateur que je qualifie dangeureux (roule trop vite, zig-zag entre les autos, passe sur les jaunes oranges, etc etc) je fais quoi, je retourne chez moi seul sécuritairement mais illégalement ou je continue avec l'accompagnateur dangeureusement mais légalement ?

- Rencontrer un accompagnateur pour la première fois. Je m'explique, je ne suis pas très chaud à l'idée de donner mon adresse à "n'importe qui sur internet" . Donc j'aime mieux établir un point de rencontre dans un "tim" ou un station service. Donc je dois rouler seul quelque KM pour aller à la rencontre de accompagnateur.

C'etait mon point de vue, je ne vous demande pas d'être en accord ...


RépondreCitation
0cc089d6b7faaef916d7fa2065e508f7?s=80&d=mm&r=g
(@polis)
Membre
Inscription: il y a 14 années
Posts: 1233
 

Fortinv n'a pas été trop chanceux a ce que je vois, c'est vrai autant comme accompagnateur, la première rencontre est toujours de se dire, l'apprenti en question est t'il dangereux, lunatique, ou traine savate.

Même moi je ne suis pas reconnu comme un full speed, et comme boby lap j'ai un permis acquis, j'ai appris sur le tas et presque toujours seul, oui, des fois l'apprenti me fesait la remarque (tu conduit dont ben mal) mais eux on appris a l'école, moi j'ai été 2 jours a l'école et la maitresse était pas la!

Tout ca pour dire, qu'on est accompagnateur ou on ne l'est pas, et c'est l'apprenti qui en souffre des fois.

Et vu qu'on ne peux pas leur charger notre gaz et notre temps, ils ne veulent pas payer (ok, c'est un joke) je suis bien placé pour le dire.

Lachez pas les apprentis, c'est pas de notre faute, le pire qui peut arriver, c'est de créer un lien d'amitié avec le temps (j'ai déja lu ca quelque part)


RépondreCitation
Page 1 / 2
Partager:
Retour haut de page