Essai Ducati Multis...
 
Notifications
Retirer tout

Essai Ducati Multistrada V4 S 2022

 

Max
 Max
(@max)
Équipe Admin
Inscription: il y a 15 années
Posts: 2992
Début du sujet  
wpf-cross-image

J’ai reçu l’invitation de la part de Martin Turgeon et Louis-Philippe Tanguay de Ducati Sherbrooke pour aller essayer la nouvelle Ducati Multistrada V4 S 2022, que bien sûr j’ai accepté.

Je l’attendais depuis un bon moment le test de cette moto, vu la révolution de Ducati en passant d’un moteur V2 à un moteur V4, ou mieux, un double V2, en plus que à partir de l’an prochain elle sera disponible pour nos clients en Europe, j’étais bien curieux de l’essayer.

En plus comme Ducatista il avait aussi la curiosité de la comparer à ma Ducati que j’ai présentement ici au Québec, une Multistrada 1260 S, et de voir comment Ducati avait évolué la Multistrada.

Donc hier matin début de l’après-midi, moi et Sylvain Bergeron, on est partis direction Sherbrooke pour notre Ducati Multistrada démo ride.

Une fois assis sur la moto, je check les leviers, le guidon peut-être un peu loin et la selle un peu basse, mais bon c’est une démo pas le temps de régler ça, on regarde un peu l’ensemble de la moto, sa ressemble à la mienne mais Ducati a encore ajouté de la nouvelle technologie, en plus du nouveau moteur, on trouve le système qui signale les véhicules dans les angles morts avec des lumières sur les miroirs, très utile et bien fait.

Le radar avec les senseurs en avant et arrière, avec le Cruise contrôle adaptif qui maintien la distance du véhicule qui nous précède, et toute la panoplie de fonctions et commandes pour régler suspensions, moteur, freins, ABS, traction control, wheelie control, café et cappuccino.

J’allume le moteur et …… oups …… toujours en comparution de ma 1260 S, ouffff elle est super silencieuse, on dirait un petit moteur, je met la première vitesse, je travaille sur l’embrayage et ….. Pour 30 seconds j’ai comme l’impression qu’elle va s’étouffer, bien non! Elle va tout doucement décoller sans aucune hésitation comme un véhicule électrique.

C’est la que j’ai trouvé les deux mots pour définir cette moto car la Ducati Multistrada V4 S est pour moi à la fois « Douce et Intrigante ».

Mais bon, on part pour la ride, c’est un V4 donc faut faire rouler le moteur à un régime plus haut que avec la 1260 V2, mais la Ducati Multistrada V4 est aussi « tricheuse », les premières accélérations elle est tellement douce que on a l’impression que la puissance n’est pas là, c’est sur le « kick » de la 1260 V2 n’est pas la mais …….. on tourne la poignée et là on découvre que, elle est douce oui, mais elle est capable de sortir la puissance, et la on voit sorti aussi l’âme de Ducati.

Je change le réglage et je mets sur Sport, en ce mode les 170 cv sont disponibles, 175 cv avec échappement Akrapovič, la réponses du moteur, de l’accélérateur, des freins, ABS, etc change, bien sur la moto est en rodage donc je n’exagère pas, mais on comprend qu’après les 5000 tours en mode Sport, attachez-vous la tuque.

Autant sur l’autoroute que sur la route la moto est d’une douceur incroyable, Ducati a enlevé le système Desmodromique à la Multistrada V4 pour réduire les intervalles de maintenance, le « gros service » de réglage des soupapes est dû que à 60 000 km, changement d’huile à 15 000, la Multistrada V4 vire un peu plus que la 1260 V2 sur l’autoroute, mais Ducati a gardé le vilebrequin contrarotatif ce qui fait que il n’y a presque ou pas de vibrations, elle roule tout doucement et super silencieuse.

Au premier stop j’avais l’impression d’avoir une moto en arrière de moi, mais non, c’est le système qui « éteint » 2 cylindres quand on est arrêté pour baisser la chaleur du moteur, à ce moment le bruit du moteur change.

Avec Sylvain on s’est amusé aussi à tester le radar avec le système de Cruise adaptif, ainsi bien sûr que le système d’angles morts qui fonctionne très bien, la Multistrada V4 gardait très bien la distance avec Sylvain en avant de moi avec son GSA, quand Sylvain freinait, la Multistrada V4 freinait et vice-versa elle accélérait quand Sylvain s’éloignait, à un bon moment en décélération la moto allume une lumière jaune pour demander de changer de vitesse.

La Multistrada V4 monte une roue de 19’’ en avant pour mieux accommoder les exigences du hors route, peut-être bien que aussi une version avec un 17’’ va arriver plus tard, sur la route elle est très bien balancée, on s’aperçoit du 19’’ qu’au départ, rendus à 15 km/h elle va super bien, elle penche en courbe sans problèmes, elle est une Ducati donc elle est conçue pour les courbes.

La moto démo avait des Pirelli Scorpion Trail, que j’aime bien mais un peu lents pour pencher ou dans les pif-paf, pour le style de moto et les exigences Sport Touring moi j’installerais des Pirelli Angel GT 2 plus rapides et efficaces sur la route, en plus que durer un peu plus longtemps.

On se retrouve à rouler en 5-6ieme à 55-60 km/h sans problèmes, le moteur a une douceur impressionnante, juste tourner la poignée et la Multistrada va avancer sans aucun problème avec une progression déconcentrant, on utilise beaucoup moins la boite de vitesse que sur la V2.

Aussi en avancement lent, un parking à 2 km/h, la moto avance doucement, très bien balancée et le moteur, encore une fois faut s’habituer, triche, on a l’impression qu’il veut s’étouffer mais non, il avance sans problèmes.

En conclusion, elle s’appelle Multistrada, mais elle, surtout dans le moteur, n’a rien à voir avec la Multistrada V2 1260 précédente, la nouvelle Multistrada V4 est plus, beaucoup plus, orienté vers le tourisme, Ducati a vraiment fait du très bon travail, on peut faire km et km sans aucun problème.

J’ai donc bien hate d’etre en Italie pour me promener avec les riders des Megarides sur des routes à moto avec une belle Multistrada V4.

J’ai comme la sensation que on va avoir encore des « victimes » des Megarides, après une Megaride en Ducati ils vont revenir au Québec et s’acheter une Ducati.

Merci encore à Ducati Sherbrooke pour la démo ride.

 

www.motosthibault.com

3750 rue du Blanc-Côteau, Sherbrooke, J1L 3C1

819.569.1155

 

 

 

 

 


Citation
Partager:
Retour haut de page