Les routes les plus...
 
Notifications
Retirer tout

Les routes les plus meurtrières de la province

 
Max
 Max
(@max)
Équipe Admin Registered

Tiens donc ils commencent a se reveiller et penser aux rond points .....

 

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a rédigé une liste des routes les plus dangereuses du Québec. Le rapport intitulé «Sites à potentiel d'amélioration en sécurité routière» propose 79 modifications à apporter aux routes de la province.

 

TVA Nouvelles a fait le tour du rapport et présente les endroits les plus meurtriers.

Est-du-Québec

 

Sur la Côte-Nord, le route 138, route extrêmement dangereuse, aura provoqué plus de 634 accidents faisant six morts et quatorze blessés graves l'an dernier seulement.

 

Le développement économique de la région a fait augmenter le trafic lourd. Le nombre de camions à la traverse Tadoussac-Baie-Ste-Catherine est passé de 105 000 en 2009 à 132 000 en 2011, une hausse de 26%.

Selon des camionneurs, il faut être très expérimenté pour conduire prudemment sur cette route sinueuse.

 

Estrie

Le chemin Sainte-Catherine est l'une des routes de la grande région sherbrookoise où survient le plus grand nombre d'accidents.

 

Le manque de signalisation à deux intersections aura provoqué des dizaines d'accidents en un peu plus de 5 ans.

Depuis octobre une intersection a été remplacée par un carrefour giratoire

D'ici un an, Transport-Québec devrait entreprendre le réaménagement complet de la seconde intersection par un second carrefour giratoire.

 

Laurentides-Lanaudière

L'intersection des routes 337 et 335 à Saint-Lin-Laurentides a été le théâtre de dizaines d'accidents depuis les dernières années.

 

Un endroit qui terrifie même les résidants de la ville qui ne veulent plus circuler à cet endroit.

Le rapport du MTQ préconise le réaménagement de l'intersection en installant un carrefour giratoire. Pour l'instant, les travaux sont en préparation.

 

La même route cause d'autres problèmes à Sainte-Anne-des-Plaines, dans Lanaudière. Plus d'une dizaine de personnes ont perdu la vie sur ce qu'on appelle la «courbe de la mort».

 

Le ministère des Transports a exproprié 16 terrains du secteur pour refaire le dangereux tronçon de route.

Un homme qui habite l'endroit affirme qu'il est pratiquement devenu un secouriste à temps plein pour aider les personnes victimes d'accident dans le secteur.

 

Mauricie

Considérée comme l'une des routes les plus dangereuses, la 155 menant à La Tuque a subi plusieurs transformations ces dernières années pour la rendre plus sécuritaire.
Au total, Québec y a consacré 200 millions de dollars ces dix dernières années. Malgré tout, en 5 ans, on compte 12 accidents mortels.

 

La Ville de La Tuque poursuit ses recommandations au Ministère des Transports. On veut notamment éliminer certaines courbes comme celle du kilomètre 90 où quatre personnes ont perdu la vie en 2011.

 

Saguenay

La route 175 dans la réserve faunique des Laurentides a longtemps été surnommée la «route du coroner» en raison des dizaines d'accidents qui se produisaient chaque année.

 

Depuis plus de dix ans, le MTQ transforme cette route de deux voies en une route à quatre voies. Les chaussées sont également séparées sur 174 km.

Des modifications qui réduisent considérablement le nombre d'accidents de 25% selon les chiffres obtenus par TVA Nouvelles.

Québec

 

Une autre intersection est la cause de nombreux accidents à Lévis alors que le la visibilité est presque nulle au croisement de la route 171 et du chemin Saint-Joseph.

Chaque année, deux accidents se produisent à cet endroit. En avril 2006, un motocycliste de 75 ans y a perdu la vie ici.

 

Le rapport du coroner recommandait d'abaisser la bordure de la route Lagueux pour améliorer la visibilité. Six ans plus tard, le problème demeure.

 

Transport Québec a apporté différentes modifications entre 2006 et 2009. Le taux d'accidents aurait réduit de moitié. On ne prévoit pas y effectuer d'autres travaux.

En 2012-2013, le Ministère a prévu investir plus d'un milliard de dollars dans des interventions de sécurité routière sur l'ensemble de son réseau. De cette somme, plus de 400 M$ seront investis dans la réalisation de projets, qui incluent la correction de sites à potentiel d'amélioration.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/11/20121114-194711.html

.

Citation
Début du sujet Posté : 14 novembre 2012 17:27
Avatar of robarm
(@robarm)
Membre

Il est vrai que le MTQ travail à rendre les routes du Québec plus sécuritaire. Mais il en demeure pas mois que le problème numéro 1 est l'attitude du conducteur Québécois, est-ce qu'il prend la conduite automobile au sérieux, est il conscient de la responsabilité qu'il lui incombe! Le confort du véhicule fait en sorte qu'il est comme dans son salon, manger, boire, fumé, radio, téléphone, texto, I-pod, à jeun ou état second, fatigue, alcool ou drogue et de temps en temps, dans le confort de l'habitacle, il pense à conduire!!!

La conduite d'un véhicule n'est pas un droit mais un privilège.  Bad

RépondreCitation
Posté : 14 novembre 2012 18:13
Avatar of Le Novice
(@le-novice)
Membre

Il est vrai que le MTQ travail à rendre les routes du Québec plus sécuritaire. Mais il en demeure pas mois que le problème numéro 1 est l'attitude du conducteur Québécois, est-ce qu'il prend la conduite automobile au sérieux, est il conscient de la responsabilité qu'il lui incombe! Le confort du véhicule fait en sorte qu'il est comme dans son salon, manger, boire, fumé, radio, téléphone, texto, I-pod, à jeun ou état second, fatigue, alcool ou drogue et de temps en temps, dans le confort de l'habitacle, il pense à conduire!!!
La conduite d'un véhicule n'est pas un droit mais un privilège.  Bad

 

+ 1

C'est le point que j'invoque et que j'évoque depuis des décennies

Les autorités et certains automobilistes parles de route dangereuse, mais on entend très rarement (parce que ce n'est pas rentable politiquement de dire ça...) ces mêmes interlocuteurs parlés de conduite inapproprié.

La 175, le fameux parc, je l'ai traversé des centaines de fois autant en auto, en moto qu'en poid lourd. Je n'ai jamais eux d'accident ou de collision. En été comme en hiver j'en ai vû des dépassements a 140/150 et même plus pour se retrouver dans le fossé la courbe plus loin. Route dangereuse ou un autre cave au volant???? La route était une route a 90km/hre alors pourquoi le 140-150???? Ben oui, un orignal dans le chemin???? Faut faire quelque chose, les déplacé, construire une clotûre géante, et autres solutions moins civilisé parce que la route doit être libre pour rouler plus vite. C'est un PARC DE CONSERVATION alors il est normal d'y voir-rencontrer des animaux. Est-ce qu'il faut toujours et obligatoirement laissé le chemin libre pour les véhicules, peu importe l'endroit????? En ce qui me concerne, la route du Parc des Laurentides est ''dénaturé'' comparé a ce qu'elle était 10 ans auparavant. Est-ce que les autorités aux États-Unis feraient ça, changer une route pour le ''plaisir'' des véhicules??? Au BRP, c'est beau justement parce que c'est comme ça. Est-ce que le BRP est une route ''dangereuse'' ou il faut s'y adapter??? Est-ce qu'il faut ''varloper'' le paysage au soi-disant profit de la circulation????

C'est toujours une question de point de vue; une route ''roulante'' ne doit pas avoir d'obstacles a ce qu'on puisse y rouler rapidement alors qu'une route différente (panoramique ou encore un col alpin, par exemple...) n'est pas vû, n'est pas considéré de la même façon. Pourtant un col alpin présente 2-3 risques!!!!! Mais il y en aura toujours pour dire que c'est surtout pas pareil de comparé des routes comme ça, justement parce que ça ne fait leur affaire a eux.

 

RépondreCitation
Posté : 15 novembre 2012 02:15
Avatar of LeKid
(@lekid)
Membre

robarm a ecrit:

Il est vrai que le MTQ travail à rendre les routes du Québec plus sécuritaire. Mais il en demeure pas mois que le problème numéro 1 est l'attitude du conducteur Québécois, est-ce qu'il prend la conduite automobile au sérieux, est il conscient de la responsabilité qu'il lui incombe! Le confort du véhicule fait en sorte qu'il est comme dans son salon, manger, boire, fumé, radio, téléphone, texto, I-pod, à jeun ou état second, fatigue, alcool ou drogue et de temps en temps, dans le confort de l'habitacle, il pense à conduire!!!
La conduite d'un véhicule n'est pas un droit mais un privilège.  Bad

 
+ 1
C'est le point que j'invoque et que j'évoque depuis des décennies
Les autorités et certains automobilistes parles de route dangereuse, mais on entend très rarement (parce que ce n'est pas rentable politiquement de dire ça...) ces mêmes interlocuteurs parlés de conduite inapproprié.
La 175, le fameux parc, je l'ai traversé des centaines de fois autant en auto, en moto qu'en poid lourd. Je n'ai jamais eux d'accident ou de collision. En été comme en hiver j'en ai vû des dépassements a 140/150 et même plus pour se retrouver dans le fossé la courbe plus loin. Route dangereuse ou un autre cave au volant???? La route était une route a 90km/hre alors pourquoi le 140-150???? Ben oui, un orignal dans le chemin???? Faut faire quelque chose, les déplacé, construire une clotûre géante, et autres solutions moins civilisé parce que la route doit être libre pour rouler plus vite. C'est un PARC DE CONSERVATION alors il est normal d'y voir-rencontrer des animaux. Est-ce qu'il faut toujours et obligatoirement laissé le chemin libre pour les véhicules, peu importe l'endroit????? En ce qui me concerne, la route du Parc des Laurentides est ''dénaturé'' comparé a ce qu'elle était 10 ans auparavant. Est-ce que les autorités aux États-Unis feraient ça, changer une route pour le ''plaisir'' des véhicules??? Au BRP, c'est beau justement parce que c'est comme ça. Est-ce que le BRP est une route ''dangereuse'' ou il faut s'y adapter??? Est-ce qu'il faut ''varloper'' le paysage au soi-disant profit de la circulation????
C'est toujours une question de point de vue; une route ''roulante'' ne doit pas avoir d'obstacles a ce qu'on puisse y rouler rapidement alors qu'une route différente (panoramique ou encore un col alpin, par exemple...) n'est pas vû, n'est pas considéré de la même façon. Pourtant un col alpin présente 2-3 risques!!!!! Mais il y en aura toujours pour dire que c'est surtout pas pareil de comparé des routes comme ça, justement parce que ça ne fait leur affaire a eux.
 

Parfaitement d'accord avec vous deux.  Et si les Alpes étaient au Québec, on aurait des garde-fous, des grilles, des coussins et des matelas dans les fossés et on imposerait un permis de conduire spécial pour s'y promener.  Et la nature ne serait plus naturelle... Dash 1

RépondreCitation
Posté : 15 novembre 2012 03:16
PatM
 PatM
(@patm)
Membre Admin Registered

C'est vrai que c'est malheureux d'avoir transformé la route 175 en quasi-qutoroute. Mais c'est aussi la voie principale de communication entre le Saguenay et le sud du Québec. Avait-on vraiment le choix?

La comparer au BRP n'est pas tout à fait honnête. Le BRP est un parc linéaire qui part de rien et ne mène à rien. Il ne suit qu'une ligne de sommet. On ne s'en sert pas pour voyager, pour acheminer nourritures et marchandises. C'est similaire à la route du parc de la Mauricie.

Non, la route 175, il faut la comparer à la route Trans-Canadienne qui traverse les parc National de Banff. C'est là aussi une autoroute à quatre voies avec clôtures et passages pour les animaux.

Oui d'accord avec toi qu'il y a beaucoup d'imprudence sur cette route.

Ride Safe!

RépondreCitation
Posté : 15 novembre 2012 13:27
Partager:
Retour haut de page