Jour 2 Aix-en-Provence > Turin

28 mai 2010 – Direction Italie  

Le matin, au réveil, nous prenons notre petit dejeuner, puis nous laissons l’hôtel My suite les balcons de la Duranne pour nous diriger vers Gap et ensuite en passant par les Alpes, arriver à Turin.

 

Jour 2 Aix-en-Provence > Turin

Aux portes de Turin nous retrouverons Luca, un ami, qui nous accompagnera à notre hôtel, l’Hôtel Montevecchio au centre ville de Turin, juste a coté de la Piazza Vittorio Veneto ou, pas loin, il y a, à ce qu’on dit, une excellente pizzeria.

Il sera possible, pour ceux qui en auront le goût, de faire un tour sur les colines de Turin avec vue nocturne de la ville ou une promenade à pieds dans le centre ville.

  • Distance parcourue: 367,2 kilometres
  • Durée du trajet : 5 hours, 22 minutes
  • Map a venir …….

5 commentaires au sujet de “Jour 2 Aix-en-Provence > Turin”

  1. Ça y est, c’est le grand
    Ça y est, c’est le grand départ. Direction Torino.
    Nous passons par les Alpes françaises. Le relief est différent, on monte, on descend.

    Encore en France, nous arrêtons en matinée dans un petit village prendre un café. Mautadine, je ne n’ai pas noté le nom … Mais pour le tenancier du café, cela devrait aller dans les annales du village l’apparition de cette cohorte de motos conduites par des gens avec un drôle d’accent. :-D  

    Diner à La Roche-de-Rame sur le bord d’un lac.

    On continue notre route. Ça y est, nous sommes rendus en Italie !! Youppi !! Arrêt dès que c’est possible (pas évident avec le nombre de motos) pour une photo mémorable.

    C’est maintenant l’exception qui n’aura pas un drôle d’accent en ce territoire.

    Nous sommes escortés par Luca et Stephano. Nous arriverons à Torino. Nous logeons dans la ville. Pas évident pour les conducteurs dans la circulation mais la giroutte que je suis prend connaissance visuelle de cette ville.

    On débarque les bagages. Les conducteurs amènent les motos dans un garage sécurisé un plus loin.

    Ensuite, nous partons avec Luca et Valentina à pied en
    direction d’une pizzeria appréciée par les Turinois. C’est une bonne marche pour se rendre mais cela me permet de prendre un peu le pouls de cette ville et de connaître les passages couverts. Je m’accroche à Luca et Valentina pour en apprendre un peu sur la ville (ils parlent aussi anglais).

    À la pizzeria nous retrouvons aussi Stephano et d’autres membres du club de moto section Torino qui nous accueuillent. Plusieurs parlent aussi français. C’est l’occasion d’échanger sur la passion qu’est la moto.

    Plusieurs prendront un taxi pour le retour. Je reviens à pieds et profite de mes guides turinois. Je suis crevée mais quelle belle fatigue !

  2.  lol
    Biggrin
    Vivement nous prenons les routes de la France pour se rendre en Italie.  C’est vrai, la Provence, il faudra y retourner pour y rester plus longtemps !  Encore une belle journée qui s’annonce.  L’entrée dans Turin est un peu difficile, je surveille les carabinieri au cas où il y en aurait … on nous a dit qu’ils peuvent tirer et je suis backseat alors, devinez qui ils vont centrer ??  Arrivée à l’hôtel via un certain détour (je suis toujours sûre qu’on aurait pas dû être là) et grande marche sous la pluie pour se rendre à la pizzeria qui valait bien ça.  Vu beaucoup de chaussures mais, pas de bol, les magasins sont fermés !

  3. Ouf enfin à Turin!
    Ouf enfin à Turin!
    Traverser la ville, quelle expérience. Max nous disait que les Italiens conduisent en fou. Quel joyeux bordel sur les routes. Nous avons fait les routes nationales en France. Un beau grand détour pour atteindre l’Italie.
    Quel beau coin de pays quand même la Provence.
    Le clou de la journée, l’entrée dans Turin.
    Le groupe a été séparé en deux et nous avons perdu fouchou.
    Finalement, tout le monde s’est retrouvé à l’hôtel Montevecchio, grâce aux gps. ouf!
    Souper dans une Pizzeria de Turin et grande marche pour s’y rendre.

  4. ciao Max
    ciao Max
    sono un pensionato motociclista ed ho appena letto del tuo grande viaggio in Italia.
    Mi permetto di consigliarti di visitare la vecchia città di Briancon. L’ingresso è situato all’uscita della città in direzione Torino, vedrai alla tua destra un castello ed un grande parcheggio.Merita la visita e si può visitare gratis solo a piedi e non è visibile dalla strada.Da Briancon si raggiunge Torino in 1 ora e 30 minuti

Laisser un commentaire

Retour haut de page