Jour 3 Torino > Ardesio

Jour 3 Torino > Ardesio

Itinerari Moto

29 mai 2010 – Nous quittons Turin pour nous diriger vers Ardesio dans la province de Bergamo. Eh! On s’en va chez moi. :)

Nous allons faire un peu d’autoroute, possiblement un arrêt dans un des fameux Autogrill, aire de service sur l’autoroute, peut-etre bien celui de Novara pour un bon petit café ou capuccino.

https://www.youtube.com/watch?v=rUREENp7DLw

Nous traverserons Milan et oui, j’espère bien ne pas faire découvrir à la gang c’est quoi du vrais trafic, une fois passé la “tangenziale” de Milan, nous bifurquons sur l’autoroute A4 (dite aussi Sérénissime) direction Venise. Nous allons parcourir le bout d’autoroute le plus achalandé d’Europe et nous espérons bien de pas vérifier ça avec notre peau. Nous quitterons l’autoroute à la sortie de Dalmine direction “les montagnes”.

Il aura aussi un arret pour pause cafè chez le plus gros centre Goldwing d’Europe Goldwing Point

Nous entrerons dans les montagnes italiennes tout en goûtant l’Orrido (l’Horrible) c’est une route qui a été horrible a la construire, mais surement pas du tout horrible pour les motos. 

Après tous ces efforts, nous aurons besoin d’énergie et aujourd’hui nous en aurons en masse d’énergie! Pour le diner nous arrêterons dans une place que on appelle “Pizzeria Palazz Dol Miro” et où nous rencontrerons aussi des amis de Val Brembana Web, le plus gros portail d’information de cette région. Ici nous sommes dans la Valle Taleggio, où il fabriquent le fromage Taleggio , Salva et Strachitunt et bien sur ici nous pourrons bien y goûter, puis comme dessert une bonne “crostata au confiture de rabarbaro et strudel de pommes”. Bien sûr, on ne pourra pas trop exagérer vu que le soir ……….. ouffffff!!!

Une fois bien restaurés nous partirons dans la direction de San Pellegrino, la ville d’où vient l’eau San Pellegrino, puis en se promenant dans les vallées et montagnes nous monterons jusqu’a Oltre il colle, le sommet d’un col pour laisser la Vallee Brembana et descendre dans la Vallee Seriana où nous arrêterons au Restaurant Albergo Ardesio da Giorgio. C’est un restaurant geré par la famille Fornoni, des amis de longue date, des gens qui ont l’hospitalité dans le sang, un bel hôtel et surtout ouffffff!!! De la très, très bonne nourriture; plein de spécialités de la région et fait maison. :)

Annunciata m’a déjà annoncé que ses filles et elle vont nous préparer hmmm j’ai deja faim hehe …… une première portée avec les fameux Casoncelli alla bergamasca, qu’on ne peut manger qu’ici. C’est une sorte de gros ravioli. Étant donné qu’il y a peut-être du monde qui n’aimerons pas ça, j’en doute mais … , nous aurons droit a une assiette mixte avec d’autres pâtes ou ris. Ensuite même chose pour le deuxième service, elle va nous gâter avec de la viande et de la polenta, puis avec d’autres sortes de viande, pour que tout le monde soit satisfait et plein. Un bon dessert et pour finir un bon café, ca va être dur, ouffff très dur. :)Une fois bien pleins nous n’aurons qu’à prendre l’ascenseur pour aller se coucher dans nos chambres et ronfler… Le matin avant partir, un bon petit déjeuner puis nous decollons pour entrer dans le coeur des Alpes

  • Distance parcourue: 290,4 kilometres
  • Durée du trajet : 4 hours, 1 minute
  • Map a venir …….

 

 

2 commentaires au sujet de “Jour 3 Torino > Ardesio”

  1. Nous sommes un samedi. Nous
    Nous sommes un samedi. Nous faisons un peu d’autoroute pour quitter Torino et se rendre à Ardesio.

    Le pavé de l’autoroute (autostrada) est super. Pas de bosses, pas de nids de poule, ça roule mais j’ai vu “pire” sur les autoroutes allemandes.

    Arrêt à un Autogrill. C’est un gros, un double (il fait viaduc sur l’autoroute). Concept très apprécié  des usagers,  nous ne sommes pas seuls ! On peut se vider, faire le plein, prendre un espresso ou autre, se restaurer en vitesse ou plus lentement, se procurer certaines nécessitées, des saucissons et du fromage de la région. Certains trouvent même du vin à 3 euros la bouteille et trouvent de la place dans les bagages !

     

    Après avoir passé à la hauteur de Milan nous quittons l’autostrada pour rentrer en pays bergamasque. Nous dînons  à la Pizzeria Palazz Dol Miro. Ce n’est pas de la pizza qui nous attend mais des spécialités locales.  Menoum !  Le propriétaire parle français, sa mère est née à Montréal en France :-D !

    De superbes paysages, du jamais vu pour moi, vallées et montagnes, la girouette se fait aller le cou ! Nous passons par l’Orrido della Val Taleggio, le bout de Youtube  c’est bien, mais en personne WOW ! Nous surnommons ce secteur le « canyon ». Nous sommes tous émerveillés.

    Arrivée à Ardesio.  À l’auberge, au centre de cette localité, il y a de l’action en ce samedi soir. L’arrivée de cette douzaine de motos,  un  amuseur public  avaleur de feu  que l’on peut voir de l’auberge et une noce!  Même les mariés et leur cortège demandent de pouvoir s’asseoir sur les motos pour faire des photos. Permission accordée avec plaisir !

    Marcello Anglana arrive de Slovénie pour faire de la route avec nous pour quelques jours.  C’est un passionné qui a plus de 500,000 kilomètres dans la cravate de sa Goldwing  1500 et qui a parcouru l’Europe. Je pense que Outch aimerait le connaître  :-D !

    Je fais connaissance avec les casoncelli a la bergamasqua.  Menoum menoum ! Je mangerais que cela pour souper mais les autres spécialités m’interpellent.

    Je m’endors le ventre plein et au son de la coulée d’eau qui descend de la montagne et qui passe devant l’auberge. Ce n’est pas un rêve, une journée magnifique se termine.

  2. Aujourd’hui, notre première
    Aujourd’hui, notre première rencontre avec les montagnes italiennes … elles n’ont rien à voir avec les nôtres.  On va vite apprendre à reconnaître le mot “tornante” mais ce n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend !  La bouffe et l’accueil le midi est excellent … on serait restés là et on aurait continué à manger et se la couler douce jusqu’au lendemain mais la route est là qui nous appelle.  Et heureusement, on l’a écoutée.  Nous passons à travers le roc et voyons rugir les flots bleus et son écume blanche de part et d’autre de nous .. c’est magnifique !  L’hôtel est vraiment bien et que dire du repas du soir … comme le dit le collègue Mégarideu … MENOUM !!  p.s.:  on apprend de nouveaux mots italiens et Anna sait maintenant à quoi servent les feuilles de chou !

Laisser un commentaire

Retour haut de page