Jour 9 Desenzano > Sanremo

Jour 9 Desenzano > Sanremo

4 juin 2010 – Destination, la côte de la Ligurie

Aujourd’hui nous laissons le Nord de l’Italie pour se diriger vers Sanremo, tout en traversant la pianura Padana, la plaine du Pô. Le Pô c’est le plus grand fleuve italien et, oui, bien loin de la taille des fleuves Canadiens. Nous nous rendons à Sanremo, la ville des fleurs et des chansons, en passant par Genova, d’où Cristoforo Colombo est parti pour venir decouvrir le nouveau monde.

Un fois à Genova, nous longerons la côte Ligure, par la route qui suit le long de la mer Ligure. Mer qui fait parti de la mer Meditéranée. Les plages ici sont de roches et graviers, au pied des montagnes. Il y vente souvent mais normalement le climat y est doux.

Nous déciderons de la route à suivre au fur et mesure selon les conditions météo. À Sanremo ce sera notre dernière nuit passée en Italie car demain matin nous retournons à Marseille.

Pour cette soirée, nous arrêterons à l’hotel Morandi, et ici aussi, avec la complicité de Mr. Mangano il y aura un menu avec les specialités de la région car nous aurons besoin de recharger les batteries.

Qui seront les chanceux qui dormiront dans la chambre avec vue sur la mer?

2 commentaires au sujet de “Jour 9 Desenzano > Sanremo”

  1. Toute une journée!
    Toute une journée!
    Le départ de Mestre c’est bien déroulé. Pas trop de pagaille mais la chaleur est au rendez-vous.
    La première partie se déroule bien mais le passage de Genova ne se fait pas sans heurts.
    Une moto se retrouve dans le décor sur l’autoroute.
    Tout le monde est sain et sauf mais fouchou et mme fleufleu ont quelques petits bobos.
    Sur le site de l’accident, une policière hors contrôle d’elle même, nous a chassé de la route. Sans même chercher à savoir ce qui était arrivé, pourquoi nous étions là! Pas fort.

    Nous avions déjà perdu une partie du groupe dans les changements de route, voilà que nous avons perdu fouchou et fleufleu. Heureusement Max est retourné en arrière pour revenir nous trouver et il les a retrouvés. Ils ont fait un détour par un hôpital pour s’assurer que nos deux amis sont en santé. Ils ont laissé la moto sur place et ont fait le chemin en voiture jusqu’à San Remo.
    Donc Max, Martine, Fouchou, Fleufleu, Quint et Dekerr sont arrivées pas mal plus tard à San Remo.
    Le troisième groupe, lui a décidé de faire une partie du chemin sur la côte.
    Pendant se temps, le groupe deux filait sur l’autoroute.
    À une sortie d’autoroute, dirigée par un confrère du grand visir, nous avons perdu Active, lekid et louis, ainsi que tinomme et hdgirl.
    Finalement, les deux groupes se sont rencontrés sur la route de la côte, tout à fait par hasard.
    Le groupe deux, réduit à trois motos est arrivé à San Remo en plein heure de pointe.
    Leur trafic se résume à une chose, ils sont malades. Surtout les scooters. LOL Ça se coupe et ça dépasse même quand une personne sensé ne penserait même pas à essayer de passer. C’est tout un joyeux bordel où tout le monde pousse mais personne ne se blesse.
    Finalement, tout le monde est arrivé à bon port, certain tard le soir, mais tout le monde est sauf.

  2. Après une course éperdue en
    Après une course éperdue en avant, nous nous retrouvons à attendre dans une salle d’attente qui n’en est pas une.  Heureusement, la tragédie a été évitée et l’histoire se termine dans le plâtre.  La gelato en après-midi était bonne mais la bière dans la nuit était encore meilleure !
    Il ne faut pas le dire mais … Fleufleu prend goût à se faire trimbaler  :00012:

Laisser un commentaire

Retour haut de page