Search
Filtres de recherche
Correspondances exactes seulement
Dans le titre
Dans le contenu

Try these: phrase 1phrase 2phrase 3

Les Motos des Megarides

On a travaillé et on travaille très fort pour offrir de plus en plus de services et d’options pour nos membres, qui ont en commun avec nous la passion pour la moto, peu importe le type, marque ou couleur.

 

Au début l’homme et sa création la roue, qu’elle belle invention après le feu la roue. Se déplacer par la suite était qu’un pas vers l’avenir. Et motorisé le tout quelques années plus tard.

Comme souvent, lorsqu’une technique est émergente, sa finalisation se produit en plusieurs endroits presque simultanément. Ce fut le cas pour l’avion, il en a été de même pour la moto : le 26 décembre 1868, un procès verbal est établi à la préfecture de la Seine en vue de la délivrance d’un brevet concernant un « vélocipède à grande vitesse » ; il est délivré sous le numéro 83691 le 16 mars 1869 à Monsieur « Louis-Guillaume Perreaux – Ingénieur à Paris, 8 rue Jean Bart ». Cependant, rien ne certifie que ce « vélocipède » ait roulé avant 1871. Il était équipé, alors, d’un moteur à vapeur entraînant la roue arrière et de pédales agissant sur la roue avant. Un exemplaire de cette moto est exposé au musée de l’Île-de-France au château de Sceaux.

En 1869, de l’autre côté de l’Atlantique, certains témoignages attestent de l’existence d’un autre véhicule à deux roues mû par un moteur à vapeur, la Roper, qui semble n’avoir été qu’une attraction foraine. Ces affirmations autorisent les Américains à s’attribuer la paternité de l’invention de la moto. Cependant, contrairement à l’invention de Perreaux, il n’en reste aucune trace, ni même un brevet prouvant son existence.

L’invention de Daimler, datant de 1885, a été conçue dans le but d’en tester le moteur fonctionnant à pétrole. Elle était équipée de roues latérales stabilisatrices, donc de quatre roues au total. On peut, cependant, avancer que la Daimler fut la première moto dotée d’un moteur à combustion interne.

Et depuis plusieurs ont avancés de nouvelles améliorations et tentés de changer le bon fonctionnement du départ.

Qu’elle soit de fer ou d’acier, elle est devenue de plastique et de Carbonne. Elle était énorme, elle est devenue toute petite. Elle était une peu pataude, elle est maintenant une fusée pour route. De peu confortables, elle devient un salon sur roue.

Toutes les techniques modernes sont devenues presque une chose normale à nos Motocyclettes des dernières années. Que se soit le contrôle de vitesse, les freins ABS, le lecteur radio  ou MP3, la transmission de recul, l’air de réchauffe des pieds les poignées chauffantes et les sièges chauffants.

Mais voici les regards qui se pausent  sur toutes ses techniques, oui, non, toutes ses questions du nécessaire de ses changements. Une grande porte s’ouvre à toutes ses discutions des pours et des contres. Mais la motocyclette est ici pour y demeurer  possiblement sur un coussin d’air.

Dans  un avenir rapproché  elle deviendra le véhicule de déplacement de rêve, elle est et sera plus économique que jamais.  Ses lignes seront effilées pour rejoindre le peut d’espace de déplacement, elle sera vue comme il se doit dans le temps mais gardera toujours son attrait et sont petit coté rebelle.

Qu’elle soit bleue, rouge ou noire. Qu’elle possède les techniques les plus innovatrices elle sera toujours la mal aimé des véhicules et la moins comprises.  

 

 

Une partie de ce texte viens de Wikipedia

Mode sombre. Ajustez l’apparence pour réduire les reflets et reposer vos yeux.