S’assurer d’être vu

Salut les motards
Depuis le début de la saison les accidents de motos se multiplient et à rythme des plus alarmants.
Au risque de me répéter même si bon nombre d’accidents sont du en partie au manque d’attention aucun automobiliste qui se réveille un beau matin avec l’intention de tuer un motocycliste durant sa journée. L’automobiliste qui est responsable de la mort d’un motocycliste aura à vivre avec son erreur toute sa vie, ca c’est pas drôle…
Ca m’écœure toujours de rencontrer sur la route plein de motocyclistes qui roulent sur les lumières basses. Je ne peux pas comprendre que ces gars la ne peuvent pas se mettre dans la tête que les lumières sont le premier mode de défense qu’ils ont.
C’est un sujet qui me tien a cœur et souvent j’en discute avec certain et la première réponse que j’ai est………J’oublis…..
Alors collez vous un tape dans un miroir, sur le speedomêtre ou simplement tapez la switch mais faites quelque chose pour oublier d’oublier…
Cette vidéo est principalement destinée aux apprentis, partez de la bonne façon parce que il y a plein de vieux motards qui n’ont pas encore compris.

Merci et si ça vous intéresse bonne vidéo.

Voici le nouveau texte de loi a ce sujet.

Actuellement, l’utilisation des phares de jour est encadrée par les articles 424 et 425 du Code de la sécurité routière (CSR).424 Le conducteur d’un véhicule routier doit, durant la nuit ou lorsque les conditions atmosphériques le nécessitent, allumer les phares et les feux intégrés de son véhicule.Le premier alinéa s’applique également au conducteur d’une bicyclette à l’égard du phare et du feu dont elle doit être munie.425 Le conducteur d’un véhicule routier doit diminuer l’intensité de l’éclairage avant de son véhicule s’il parvient à moins de 150 mètres d’un véhicule qu’il va croiser, s’il suit un autre véhicule à moins de 150 mètres ou s’il circule sur un chemin où l’éclairage est suffisant.En mars 2010, la Direction des affaires juridiques de la Société a publié un avis sur l’interprétation de ces articles, en concluant qu’il était permis, notamment aux motocyclistes, d’utiliser le jour les phares de route en respectant les dispositions de l’article 425, soit ,entre autres, en diminuant l’intensité de l’éclairage lorsqu’ils sont à 150 mètres d’un véhicule à croiser.Malgré cette disposition du CSR, des écoles de conduite préconisaient l’utilisation des phares de route le jour aux futurs motocyclistes, compte tenu des avantages pour leur sécurité.La présente recommandation vise donc à permettre aux motocyclistes d’utiliser les phares de route sans avoir à en diminuer l’intensité, en particulier dans les zones urbaines où surviennent la majorité des accidents de type «a regardé mais n’a pas vu». Certaines restrictions pourraient cependant être prévues (par exemple dans les situations de trafic où les véhicules se suivent de très près).Cette recommandation nécessitera une modification au CSR.D’ici à ce que le CSR soit modifié, il faudrait envisager d’en permettre l’usage, soit par un projet pilote afin de s’assurer que cela est sécuritaire pour tous les usagers de la route, soit par une dérogation.

8 commentaires au sujet de “S’assurer d’être vu”

  1. Merci pour tes vidéos, voilà

    Merci pour tes vidéos, voilà qui est très bien et particulièrement pour de nouveaux motocycliste.

    Un conseil que j’utilise encore plus aujourd’hui, conseil qui remonte à mes débuts, dans les années ’70, est celui-ci; Ne regarde pas le véhicule en avant de toi, regarde à l’intérieur du véhicule en avant de toi, pour voir ce que le conducteur fait, ou il est distrait et si t’a vu. Aujourd’hui avec les téléphones, c’est plus vrai que jamais.

  2. Bon conseil effectivement. Si

    Bon conseil effectivement. Si tu avais le choix de rouler sur tes hautes vs rouler sur le feu de croisement avec des phares auxiliaires (en triangle comme préconisé par la SAAQ) que choisirais-tu?

    Debi

  3. Un phare auxiliaire bien
    Un phare auxiliaire bien ajusté donne le meme reflet que les hautes en plus d’ètre au nombre de deux, mais les hautes avec 2 phares auxiliaire c’est top. Aucun policier ne t’ecoeurera si tu roules sur les hautes le jour, je l’ai fait pendant 51 annees sans aucun probleme….

  4. Bon commentaires.

    Bon commentaires.

    Certaines motos ont déjà des basses très visibles, d’autres ont des “lanternes” qui n’éclairent presque pas même la nuit et ont donc avantage à utiliser les hautes le jour.

    Personnellement même si mes basses étaient déja très brillantes, je les ai upgradé avec des HID (2)

    Ils sont maintenant plus brillants que mon high beam

    Les HID ne sont pas recommandés pour les hautes car ils ont un délais avant d’atteindre leurs pleines puissance, ce qui ne les rends pas pratiques pour signaler.

  5. Trop de motards ne savent pas

    Trop de motards ne savent pas ces excellents conseils que Draco nous dit dans son vidéo.

    Perso j’ai toujours rouler sur les hautes, mais là j’ai “upgrader” mes globes avec des relais et mis 65W basse et 80W haute, la brillance sur les basses est env. 30% de plus, et sur les hautes avec un 80W c’est comme un train, donc sur les basses j’en ai assez et je risque de fondre mon réflecteur par la chaleur supplémentaire engendrée.

    Et des lumières supplémentaires sur un bike sport ça ne fitte pas du tout avec le modèle… j’en mettrai quand j’aurai mon double usage 1000cc.

  6. Pour moi, je regarde l’ajout

    Pour moi, je regarde l’ajout de phares auxiliaires fixer apès le garde boue. Denali a un kit pour a peu près tous les bikes. La veste jaune fluo fait aussi partie intégrante de mon gear et je uis certain que celle-ci a déjà fait la différences et ce à moultes reprises!

    Be safe & Keep smiling!

     

    Smiley!

  7. Effectivement, pour signaler

    Pour être vu, il vaut mieux avoir des couleurs vives.

    Effectivement, pour signaler ta présence, il n’y a rien de mieux que d’allumer les hautes. Par contre, si tu roules toujours sur les hautes, tu perds la possibilité de faire l’appel de phares. Tout comme le klaxon, c’est le changement d’intensité qui attire l’attention. C’est sûr que si ton phare, en position code,  équivaut à une chandelle, tu es mieux de rouler en position route. D’ailleurs la SAAQ recommande maintenant d’installer un modulateur de phare. Perso, je n’aime pas ça. Je préfère les phares d’appoint.

    Autre chose, quand tu es sur les hautes, surtout avec un seul phare, ça devient très difficile de percevoir à quelle distance tu es et à quelle vitesse tu roule. On ne voit que la lumière, pas la moto. Les lumières multiples et surtout les lumières d’appoint ont l’avantage de permettre de percevoir la vitesse et la distance. 

    Pour ce qu’il en est de l’article 425 du CSR, techniquement, à rouler sur les hautes, vous êtes en infraction même si dans les faits, les policiers ne donnent pas souvent de contravention pour ça. Tant que le CSR ne sera pas ammendé, ça reste illégal. Comme le dit Draco, les policiers comprennent mais rien ne dit qu’ils ne pourraient pas le faire. Pour la petite histoire, les policiers de l’ex ville de Deauville, Qc, maintenant un quartier de la ville de Sherbrooke, avaient l’habitude d’intercepter les véhicules qui arrivaient de l’autoroute 10, sur la route 112, pour des excès de vitesse et pour avoir contrevenu à l’article 425. N’importe quoi pour collecter des $$.

     

Laisser un commentaire

Retour haut de page