Sommes-nous prêt?

Bonjour amis (es) motocyclistes

Une  amie proche a répondu récemment à cette question.   C’est une motocycliste expérimentée (+de20 ans)  qui roule sur de longue distances (+1000KLM/jour) et fait des voyages de plusieurs semaines.   J’ai eu le plaisirs de la voir dans  plusieurs formations Moto Pro FMQ des dernières années.  Ce n’était pas toujours facile de réussir les manœuvres avec sa grosse moto,  elle a dû  s’adapter et grâce à sa persévérance la progression a toujours été au rendez-vous.   

Pour faire une histoire courte, elle s’est fait couper le chemin lorsque  qu’une camionnette a tourné à droite sans faire son arrêt obligatoire au moment où elle traversait une intersection, se plaçant directement dans la trajectoire de la moto.  La collision à ce moment était  inévitable.  Elle m’a dit’’ Je n’ai jamais autant pensé à toi’’.  Pour commencer quand elle a vu le camion lui barrer la route, elle s’est dit’’ bon au moins je porte un vrai kit de moto si je tombe’’,  j’avais fait quelques ‘’observations’’’ sur les gens qui roulent tout nu …  Elle a fait un freinage d’urgence en utilisant les 2 freins,  la roue arrière a bloqué,  ‘’Quand ça bloque on relâche la roue bloquée et on réapplique doucement’’, et elle l’a fait.  Même si la vitesse avait diminué, la camionnette était encore dans sa trajectoire, la collision était imminente.  Elle a : relâché les freins,   regardé ou elle voulait aller (à gauche de l’obstacle),  a poussé le guidon dans cette direction.   Elle a réussi  a esquivé le camion et son inconscient de chauffeur!   BRAVO

Ça s’est passé en un clin d’œil.  L’exécution efficace de ces manœuvres d’urgence est le fruit des exercices exécutés  dans l’encadrement rigoureux des cours Moto Pro FMQ.  Ses réactions ont été spontanées et efficaces.  Félicitation à cette motocycliste qui a investi dans SA sécurité.   En passant, tous les moniteurs Moto Pro FMQ se sentent touché quand ils entendent ce genre d’histoire.   C’est une reconnaissance inestimable.

Très bientôt les motocyclistes sortiront de l’hibernation et se retrouverons sur les routes.  Serons-nous … prêts?

Pour certain  la condition de la moto laissera à désirer.  La moto aura été remisée en hâte entre les deux 1ères tempêtes sans avoir eu le temps de faire le minimum.  Ils prendront la route au printemps avec des pneus crevassés/usés sous gonflés, des plaquettes de frein qu’on étire, une  mise au point à faire, une batterie en mauvais état, etc.   D’autres auront passé plusieurs heures à entretenir/optimiser leurs montures  selon leurs moyens – besoins – fantasmes.  La moto sera en parfaite état.  La plupart, vont gonfler les pneus, faire le tour de la moto et rechargé la batterie.  Sommes-nous prêt pour autant?

Peu importe quelle catégorie de motocycliste vous définit le mieux; tourisme, sportif, cruiser, aventure, féminin/masculin, jeunes/vieux, avec ou sans expérience, si vous répondez OUI à une des questions suivantes, le cours de perfectionnement Moto Pro FMQ  est pour vous.

  • Avez-vous obtenu votre permis de conduire moto sans prendre de cours de conduite moto?
  • Parcourez-vous entre 1 et 100 000 kilomètres par année à moto?
  • Avez-vous de la difficulté à contrôler le poids ou la puissance de votre moto?
  • Voulez-vous maîtriser votre moto en toute circonstance?
  • Utilisez-vous principalement le frein arrière pour freiner?
  • Avez-vous de la difficulté à maîtriser votre moto à basse vitesse?
  • Possédez-vous votre moto actuelle depuis moins d’un an?
  • Éprouvez-vous une certaine appréhension à rouler en groupe?
  • Êtes-vous craintif dans la circulation urbaine ou sur des routes sinueuses?
  • Est-ce que votre dernier cours de moto remonte à plus de deux ans?

 

Un oui à une de ces questions ?  Un cours Moto Pro FMQ vous aidera à vous préparer pour la saison.

Les cours Moto Pro FMQ se donnent à toutes les fins de semaines durant les mois de mai et juin et ce depuis plus de 25 ans.  Les moniteurs sont des passionnés qui offrent un encadrement exceptionnel.   Les groupes sont composés d’un minimum de 8 à un maximum de 12 participants. La formation, une journée intensive,  se donne beau temps mauvais temps de 0800h à 1700h incluant les pauses. 

Les membres FMQ doivent contacter le responsable de la sécurité de leur association afin de s’inscrire. Les formations Moto Pro FMQ  se donnent partout au Québec.

Pour les 140,000 autres motocyclistes Québécois  non membre qui voudraient bénéficier de cette formation.  Il est possible de suivre un cours Moto Pro FMQ en visitant le  site de la FMQ  https://www.fmq.ca/securite/inscription-a-moto-pro     

Vous y retrouverez une description détaillée des cours offerts,  ainsi que les coordonnées des responsables de votre région.  De plus il sera possible de vous inscrire lors de votre visite au salon de la moto.  Venez nous voir au kiosque de la Fédération Motocycliste du Québec, les moniteurs sont  prêts à vous accueillir.

Bonne saison,

 

Sylvain Bergeron

Répartiteur Moto Pro FMQ / Région 12 – Montérégie

Directeur de sécurité du RAMM/AMST

Moniteur Moto Pro FMQ

4 commentaires au sujet de “Sommes-nous prêt?”

  1. Bonjour à tous!
    Bonjour à tous!

    Sylvain nous fait réfléchir sur plusieurs points intéressants. La sécurité sur une moto est souvent ce à quoi on pense le moins souvent. On rêve surtout
    durant la période d’hiver de tout ce qu’on fera la saison suivante, beaucoup moins en ce qui concerne sa conduite, l’équipement à porter et bien d’autres.
    Depuis quelques années on constate une amélioration sur l’équipement, pas toujours de qualité mais mieux que rouler tout nu comme dit Sylvain. Pour le pilotage c’est une autre histoire, si on commence par soi-même on peut se rappeler les occasions ou seulement une de la saison moto ou on s’est dit “comment je vais m’y prendre” pour se sortir d’une situation d’accident prévisible ou non, ou tout simplement un inconfort sur la bonne manoeuvre
    à effectuer
    . J’ai entendu ou lu quelque part “quand survient un sentiment de surconfiance à moto c’est le moment à craindre le plus, ceci mène aux erreurs ou inattention du pilotage. Plusieurs vont se dire “ça dot être plate de rouler y pense tout le temps” et bien je réponds non. Ça devient un automatisme qui s’intègre parfaitement au pilotage de la moto. Le pire durant le pilotage est la crainte de ne pas avoir les outils de s’en sortir avec les meilleurs techniques pour sauver sa peau et sa moto. Moto Pro offre plusieurs techniques, conseils, trucs, et apprentissage, tous peuvent acquérir le bagage offert, plusieurs y retournent pour parfaire ou aiguiser leurs réflexes, tandis que d’autres reviennent pour corriger quelques défauts de pilotage. Et j’oubliais, plusieurs niveaux de sessions sont offert chez Moto Pro.
    Voilà c’est ma petite contribution, je ne suis pas membre de la FMQ, ni moniteur Moto Pro et personne ne m’a demandé de faire la promotion des cours Moto Pro, le coût est moins dispendieux qu’un bon pneu!
    On s’en va du bon côté reste onze semaines…
    Gilles.

  2. J’ajouterais que moi aussi j
    J’ajouterais que moi aussi j’ai fait quelques motopros et que je suis membre FMQ.
    Je le suggère fortement à tous ceux d’entre nous qui n’ont pas eu la chance d’avoir une formation moto. Oui nous les détenteurs de permis cracker jack.

  3. C’est rassurant comme
    C’est rassurant comme motocycliste et passager d’ investir dans sa sécurité. :-) . Peut importe la formation suivi, c’est toujours pertinent.
    On a eu plusieurs décès en 2015, peut importe les raisons: Manque de campagne de sensibilisation de la SAAQ, augmentation du nombre de motocyclistes (183,000), accès aux motos trop puissante pour le niveau des nouveaux motocyclistes (Peut importe l’âge), une saison moto 2015 particulièrement longue. Certains pointent des “opportunités d’amélioration” dans l’enseignements des écoles de conduite moto, et il y a certainement d’autres bonnes raisons.
    Mettez les chances de votre bord. Une moto en bon état, une bonne attitude, une bonne maîtrise des techniques d’urgence. Bonne saison 2016 :-)

Laisser un commentaire

Retour haut de page