Search
Filtres de recherche
Correspondances exactes seulement
Dans le titre
Dans le contenu

Try these: phrase 1phrase 2phrase 3

Yamaha FJ-09

5 il y a 7 années

Les premières images de ce que sera la nouvelle permutation de la FZ-09 (MT-09) dans une version plus touring selon la mode du moment, soit un Crossover dans la veine des VStrom et autres Ducati.

Ce qu’il y a de plus par rapport à la FZ-09,un réservoir plus gros, un pare-brise (ajustable?), un cadre arrière plus long et une selle plus large. Le cadre, le moteur et l’entrainement semble identiques ce qui présage une moto agréable à conduire mais pas nécessairement ce que les fans de la FJR attendaient. Il est où l’entrainement à cardan? Ou même à courroie?

Attendez-vous à une succession d’accessoires touring disponibles en option, saccoches rigides, électronique, etc.

Les réactions initiales des journalistes sont positives. C’est féjà ça de pris.

Yamaha FJ-09 is Coming (even to the U.S.!) … And It Should Be A Big Hit

5 commentaires

  1. PatM

    Bon, la voilà enfin. Toute

    Bon, la voilà enfin. Toute nouvelle sur le site de Yamaha-motors.ca

    Disponible en rouge et en gris. Yesss! ils ont finalement utilisé toute leur peinture noire. laugh

    /// Principales caractéristiques :

    • Tricylindre sport de 847 cm³, à DACT et à 12 soupapes, qui regorge de couple et qui ne manque pas de gueule
    • Accélération électronique YCC-T et sélecteur de rendement moteur « D-Mode » à trois positions
    • Commande antipatinage
    • Cadre en alu moulé sous pression par écoulement contrôlé, véritable modèle de légèreté, d’étroitesse et de compacité; le bras oscillant est fixé à l’extérieur du cadre.
    • Guidon en alu fuselé, réglable
    • Splendide carénage aérodynamique surmonté d’un pare-brise réglable
    • Selles distinctes pour le pilote et le passager
    • Réservoir d’essence de 18 litres
    • Tableau de bord multifonction avec prise pour accessoires de 12 volts
    • Béquille central
    • Phare à DEL

    /// MOTEUR

    • Tricylindre mince et compact de 847 cm³, DACT, 12 soupapes (4 par cylindre), refroidi par liquide, incliné à 42,5 degrés. Ce moteur a été mis au point dans le but d’offrir des reprises musclées mais linéaires, et amplement de couple à bas et moyen régimes.
    • Chambre de combustion à courant descendant mettant à profit quatre soupapes par cylindre et à son rapport volumétrique de 11,5:1, ce moteur développe un couple démoniaque.
    • Diamètre des soupapes d’admission de 31,5 mm; soupapes d’échappement, 26,5 mm. Pour préserver la compacité de la chambre de combustion, l’angle des soupapes est réglé à 26,5° (admission = 13° / échappement = 13,5°). La surface des soupapes en inox est traitée avec de l’Isonite et la queue des soupapes est cémentée en vue d’en améliorer la durabilité et la résistance à l’usure.
    • Réglage du jeu des soupapes tous les 40 000 km
    • Vilebrequin à 120°. Cette conception réduit le couple d’inertie tout en accentuant le couple linéaire en réponse au contrôle de la manette des gaz par le pilote. Cette conception a été optimisée afin d’obtenir une tonne de couple sur une vaste plage de régime ainsi que de puissantes reprises rapides et linéaires. Avec ce genre de moteur, la relation « pilote-bolide » revêt un sens tout nouveau. Le moteur présente une séquence d’allumage régulière de 240°.
    • Un léger balancier atténue les vibrations du moteur selon le couple, de façon à assurer le confort du pilote.
    • Les bielles, composées d’une même pièce de matériau séparée par fracture, font appel à un design sans écrou. En effet, le chapeau de la tête de bielle et le pied de la bielle sont fabriqués d’une même pièce. Cette conception contribue à augmenter la rondeur du chapeau de tête de bielle et la précision des dimensions de la bielle, pour une durabilité digne de mention même lorsque tous les chevaux sont sollicités.
    • Légers pistons forgés en alu. La légèreté des pistons contribue à précipiter les reprises et, bien entendu, à réduire la masse du moteur. Pendant la forge du piston, l’aluminium est chauffé jusqu’à ce qu’on puisse le modeler sous pression dans un moule, avant qu’il commence à fondre. En évitant la fonte de l’aluminium, le matériau préserve sa robustesse et peut donc être à la fois léger et ultradurable.
    • Paroi des cylindres dénuée de chemise; le bloc en aluminium est enduit directement de composite de céramique. Cet enduit permet à une mince pellicule d’huile de se glisser entre le cylindre et le piston, ce qui réduit le frottement et multiplie la sortie de puissance. Parmi les autres avantages, notons l’excellente dissipation de la chaleur, pour une transmission de puissance constante, ainsi qu’une réduction de la masse, grâce à l’absence des bedonnantes chemises.
    • Cylindre décalé par rapport au vilebrequin (de l’ordre de 5 mm du côté de l’échappement) : les pertes dues à la friction entre le piston et la paroi du cylindre lors de la course de puissance sont réduites.
    • Bloc-cylindres et carter solidaires, pour une rigidité supérieure du moteur, tout en diminuant le poids. Du fait que le moteur est un membre porteur, il rehausse la rigidité du cadre.
    • Légers et évidés, les arbres à cames d’admission et d’échappement sont conçus pour déployer amplement de puissance à bas et moyen régimes, soit dans les gammes de vitesse les plus communes.
    • Tendeur de chaîne de distribution à commande mécanique à demi-écrou; réduisant les bruits mécaniques et les besoins d’entretien . Conception spéciale qui représente une première mondiale pour Yamaha; on a droit à un contrôle accru de la flexion du ressort du tendeur. Parmi les avantages, notons le nombre réduit de pièces et la grande compacité de l’ensemble.
    • Système d’injection Mikuni à corps d’admission de 41 mm; capteur de position des corps d’admission (TPS) et capteur de position de l’accélérateur. Accélération électronique YCC-T et sélecteur de rendement moteur « D-Mode » à trois positions. Injecteurs à 12 trous; pulvérisation du jet sur 20°. L’emplacement des injecteurs fait en sorte que l’essence est pulvérisée directement vers les soupapes d’admission.
    • Système d’injection à boucle fermée, doté d’un capteur d’oxygène qui surveille la teneur d’oxygène dans les gaz d’échappement brûlés et qui ajuste le mélange essence/air en conséquence (en passant par le module de commande électronique et le système d’injection), en vue de maximiser le rendement tout en minimisant l’émission de gaz nocifs. Parmi les avantages de l’injection d’essence, notons le démarrage sans étrangleur, un réchauffement du moteur à régime uniforme, une excellente économie d’essence et une réduction des gaz nocifs. Le système a été mis au point pour faciliter la conduite, grâce à la commande linéaire de la manette des gaz.
    • Comme son nom l’indique, l’accélération électronique YCC-T de Yamaha contrôle les corps d’admission électroniquement pour offrir des reprises époustouflantes et une maîtrise exemplaire du bolide à tous les régimes. L’accélération électronique YCC-T procure une commande optimale du volume d’air admis afin de déployer le couple tout en douceur. Ce système est capable d’obéir à vos ordres en un millième de seconde!
    • Le système de commande variable des gaz D-Mode de Yamaha permet au pilote d’adapter le rendement du moteur à son style de conduite ou aux conditions météo. Le mode Standard met l’accent sur le caractère linéaire de l’accélération et du couple du moteur. Le mode A permet au pilote de tirer le plein potentiel sportif du bolide à faible et moyen régimes. Pour sa part, le mode B décontracte le muscle lors de randonnées qui exigent moins de puissance et davantage de douceur, dont les randonnées sur chaussée détrempée. L’interrupteur de la commande D-Mode se trouve à même la poignée droite du guidon.
    • La fonction d’antipatinage, ou commande de traction, travaille de concert avec l’accélération électronique YCC-T. À l’aide de capteurs aux deux roues, le système détecte lorsque la roue arrière se met à patiner, puis modifie l’accélération (YCC-T), le calage d’allumage et l’injection, afin de réduire la puissance et d’éliminer le patinage. L’interrupteur de la commande d’antipatinage se situe dans le tableau de bord multifonction, de même que le voyant d’activation et l’avertisseur lumineux du système. La commande antipatinage contribue à préserver l’adhérence de la moto lors d’accélérations sur des surfaces détrempées. Cette commande d’antipatinage s’active automatiquement dès qu’on tourne la clé de contact à la position ON, mais il est toutefois possible de la désactiver si on le souhaite.
    • Module de commande électronique compact avec processeur de 32 bits qui contrôle rapidement l’injection d’essence, la gestion des diverses fonctions du moteur, ainsi que l’allumage. Il est compact, par souci de poids.
    • Boîtier d’épurateur d’air nouveau genre; on y trouve deux cavités résonantes et des trompettes d’admission de longueur différente pour chaque cylindre. Trompettes de cylindres : gauche : 102,8 mm / central : 82,8 mm / droite : 122,8 mm. L’avantage? Une courbe de couple très étendue et un son endiablé à l’admission, lequel vient également rehausser la mélodie produite à l’échappement. Un filtre à air à fibres visqueuses est intégré au système.
    • Boîte de vitesses compacte à 6 rapports où sont superposés les arbres d’entrée et de sortie, afin de centraliser la masse et de raccourcir le moteur sur le plan longitudinal. Par conséquent, les ingénieurs sont libres de placer le moteur au point idéal dans le cadre en vue d’optimiser la répartition du poids entre l’avant et l’arrière du bolide. Rapport de réduction primaire de 1,681; les rapports de démultiplication, eux, ont été optimisés afin d’accentuer le couple et les reprises.
    • L’embrayage humide à plateaux multiples est compact et d’une grande robustesse pour assurer un fonctionnement prévisible et sans à-coups.
    • Échappement 3 en 1 repensé. Fixé bas, il est doté de collecteurs en inox enduits d’une nanopellicule spéciale qui aide à contrer la formation de rouille et la décoloration. Le système a été redessiné en vue de permettre l’installation de la béquille centrale. Silencieux à trois chambres d’expansion avec convertisseur catalytique en nid d’abeilles à 3 voies qui réduit l’émission de gaz nocifs, dont le monoxyde de carbone et les hydrocarbures. Du fait que l’échappement est monté bas, la centralisation de la masse est favorisée, facilitant ainsi la maniabilité et multipliant les sensations de légèreté.
    • Le radiateur plat, tout léger, assure un refroidissement maximal. Une plaque protectrice sur la portion inférieure du radiateur prévient l’infiltration de petites pierres dans le ventilateur.
    • Le léger refroidisseur d’huile en alu, refroidi par liquide, assure une température stable du lubrifiant pour une durée de vie prolongée du moteur.
    • Le filtre à huile est très pratique : suffit de le dévisser pour le retirer.
    • Pratique lunette qui permet de mesurer le niveau d’huile en toute simplicité.
    • L’allumage transistorisé numérique (TCI) sans entretien assure des démarrages rapides et des performances époustouflantes à tous les régimes.
    • Le système d’admission d’air frais (et non le système Ram-Air) injecte de l’air frais dans le pot d’échappement afin de réduire les émissions nocives de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures, pour un environnement vert.

    /// PARTIE CYCLE / SUSPENSION

    • Cadre triangulé en aluminium à longeron double, moulé sous pression par écoulement contrôlé qui confère une rigidité optimisée, une maniabilité hors du commun ainsi qu’une stabilité digne de mention. Un membre portant du cadre, le moteur permet de délester du poids du cadre principal sans compromettre la rigidité, l’agilité et la souplesse du bolide.
    • La position de pilotage est l’une des caractéristiques les plus importantes du cadre de la FJ-09; sa position de conduite redressée se veut un heureux mélange de maniabilité sportive et de confort.
    • Parmi les éléments clés de la géométrie du cadre, notons l’empattement de 1 440 mm, l’angle de chasse de 24° et la distance de chasse de 100 mm. Ensemble, la répartition de la masse (avant / arrière) de 51 % / 49 % et l’angle d’inclinaison de 51° mettent l’accent sur la nature sportive de la FJ-09. On a calculé les dimensions et conçu la forme du cadre de façon à mettre en valeur les qualités du moteur à 3 cylindres, de centraliser la masse et d’abaisser le centre de gravité, en vue de permettre au pilote de contrôler son bolide comme bon lui semble.
    • Sous-cadre démontable en acier à tubes ronds resongé. Il a été conçu pour supporter les rigueurs des longues balades touristiques. Il s’agit par ailleurs d’un point de fixation pour les sacoches rigides offertes en option. Ce sous-cadre permet d’accéder facilement aux composants de la suspension arrière; par conséquent, les réparations sont moins coûteuses en cas de dommage accidentel. Le sous-cadre a reçu un fini électrostatique conçu pour résister à la corrosion.
    • Le léger bras oscillant en alu contreventé, posé à l’extérieur du cadre et moulé sous pression par écoulement contrôlé offre une grande maîtrise de la roue arrière et une adhérence rêvée pour favoriser une prise de virages précise et ultrastable.
    • La fourche à cartouche inversée de 41 mm est réglable et se targue d’un débattement de roue de 137 mm. On peut régler la précontrainte des ressorts ainsi que l’amortissement de la détente. En inversant la cartouche de la fourche, nos ingénieurs ont pu réduire le poids non suspendu et la flexibilité de la fourche. Comment est-ce possible? C’est bien simple : les poteaux de fourche, dont le diamètre est accru, s’agrippent aux tés de fourche. Le design réglable permet au pilote de régler la suspension selon son poids, les conditions de la route et le style de pilotage pour maximiser la maniabilité et le rendement de la suspension.
    • Le léger té de fourche supérieur est fait d’alu coulé; celui au bas de la fourche est fait d’alu forgé, lui aussi par souci de légèreté.
    • Suspension arrière Monocross réglable, à tringle. On peut régler la précontrainte des ressorts ainsi que l’amortissement de la détente. Le design réglable permet au pilote de régler la suspension selon le poids, les conditions de la route et le style de pilotage pour maximiser la maniabilité et le rendement de la suspension. L’amorto est monté presque à l’horizontale par souci de centralisation de la masse et l’abaissement du centre de gravité; il en découle une maniabilité preste et légère. Le débattement de la roue arrière est de 130 mm.
    • Le frein ABS à l’avant a droit à deux disques flottants de 298 mm; ils sont serrés par des étriers monoblocs ultrarigides à 4 pistons. Le maître-cylindre fait appel à un piston de 16 mm, pour une puissance de freinage exemplaire nécessitant peu d’effort au guidon. Le freinage est sublime et le retour d?information au pilote est aussi excellent.
    • Frein ABS à disque de 245 mm à l’arrière; serré par un léger étrier Nissin à piston unique coulissant avec plaquettes en métal fritté.
    • Le système de freinage antiblocage (ABS) met à profit le système ultramoderne de commande linéaire indépendant signé Yamaha, avec réglage de pression hydraulique à variation continue et à l’infini. Ce dispositif utilise les mêmes capteurs aux roues que le système de commande de traction pour venir éliminer encore plus de poids. Lorsque le système ABS détecte le blocage imminent d’une roue, il modifie la pression hydraulique jusqu’au point précédant immédiatement le blocage complet. Les freins antiblocage offrent l’avantage de conserver une excellente maîtrise du véhicule au moment d’appliquer brusquement les freins sur des surfaces humides, glissantes ou sans revêtement.
    • Le système de freinage unifié s’allie au système ABS. Il s’agit d’un système par lequel, quand on se sert du frein avant, une commande électronique applique également une certaine force de freinage à la roue arrière. L’importance de la force exercée dépend du degré d’application du frein avant, de la vitesse du véhicule et de sa charge. Si le frein arrière est serré avant celui à l’avant, il annule le système de freinage antiblocage ABS pendant quelques instants (jusqu’à ce que les freins soient dégagés).
    • Les jantes en alu coulé et à 10 rayons réduisent le poids non suspendu et assurent une maniabilité admirable. La jante avant MT3.50-17 est chaussée d’un pneu à carcasse radiale de type 120/70-ZR17. À l’arrière, la jante MT5.50-17 est chaussée d’un pneu 180/55-ZR17, également à carcasse radiale.
    • Un nouveau guidon réglable en alu, aux lignes fuselées, s’allie à la position de pilotage redressée pour offrir un confort admirable du matin au soir. On peut déplacer le guidon de 10 mm rien qu’en faisant pivoter les fixations excentriques du guidon. Ces dernières présentent par ailleurs un filetage spécial pour accueillir divers accessoires.
    • Des protège-mains offrent une bonne protection contre le vent, en plus d’ajouter au style distinct de bolide et de protéger ce dernier en cas de déverse.
    • Réservoir d’essence nouveau genre de 18 litres qui offre une autonomie épatante et une adhérence rassurante aux genoux. Le réservoir est composé d’acier, ce qui convient parfaitement aux sacs de réservoir magnétiques. La réserve renferme 2,8 litres d’essence (une fois le voyant de bas niveau d’essence allumé). L’autonomie devrait dépasser les 300 km par réservoir.
    • Selles distinctes pour le pilote et le passager, prévues pour les longues randonnées. Les deux selles sont plus longues que celles de la FZ-09. La selle du passager est beaucoup plus large que celle de la FZ-09, pour un confort accru. Il est possible de régler la hauteur de la selle du pilote (deux réglages) : 845 mm et 860 mm. Pas besoin d’outils pour régler la hauteur.
    • Poignées pour le passager, pour une tranquillité d’esprit accrue.
    • Tableau de bord multifonction nouveau genre. À gauche : compte-tours et indicateur de vitesse numériques, indicateur de niveau d’essence, horloge et indicateurs des systèmes antipatinage, D-mode et ECO. À droite, on trouve un écran ACL à matrice de points qui affiche : compteur kilométrique, deux compteurs journaliers, indicateurs de température ambiante, de température du liquide de refroidissement, de la consommation d’essence actuelle et de la consommation moyenne, de l’autonomie (distance pouvant être parcourue en fonction de l’essence se trouvant dans le réservoir) et de la durée du déplacement, sans oublier un compteur kilométrique indiquant la distance parcourue depuis l’illumination du témoin de bas niveau d’essence. Parmi les autres fonctions, notons un indicateur de l’intensité des poignées chauffantes (offertes en option) ainsi qu’un indicateur du rapport sélectionné. L’ensemble des réglages s’opèrent depuis des boutons sur la poignée gauche. On trouve également une gamme complète d’avertisseurs et de témoins lumineux. L’indicateur ECO (écologique) est un témoin lumineux qui signale que la moto fonctionne en préservant ses réserves d’essence. L’éclairage de fond se veut réglable.
    • Prise de 12 volts c.c. situé à proximité du tableau de bord. Il est possible d’installer une prise de 12 volts si vous le désirez.
    • Tout nouveau carénage multicouche aérodynamique qui protège bien contre le vent et procure un look de fine pointe
    • De son côté, le pare-brise s’ajuste sur une plage de 37 mm sans exiger le moindre outil.
    • Béquille centrale nouveau genre qui s’avère très pratique lors du transport et de l’entretien de la moto. (Cette béquille ne convient pas à la FZ-09 2014.)
    • De chics nouveaux phares à DEL font équipe avec des feux de gabarit aussi à DEL pour multiplier l’éclairage de la voie et la visibilité du motocycliste. Les vis de réglage des phares sont facilement accessibles pour composer avec les conditions qui changent.
    • Des sacoches et des poignées chauffantes précâblées sont offertes en option comme accessoires d’origine Yamaha.

    /// TOUCHES SPÉCIALES

    • Pneus Dunlop SportMax D222 à carcasse radiale, prévus pour le tourisme sportif.
    • Sélecteur de rapport, repose-pieds et supports de montage en alu léger
    • Manette du frein avant offrant 5 positions de réglage
    • Brillant feu arrière à DEL jumelé à un jeu exclusif de feux de gabarit / de freinage
    • Capteur d’inclinaison excessive qui provoque l’arrêt du moteur en cas de déverse, afin d’éviter d’endommager le moteur.
    • Colonne de direction verrouillable
    • Chaîne d’entraînement à galets, étanche et robuste
    • Batterie légère et étanche, nécessitant que peu d’entretien
    • Prise pour l’outil de diagnostic Yamaha

      La FJ-09 procure une puissance et des performances très poussées. Pilotes novices s’abstenir!

  2. Max

    selon les rumeurs, ca a l’air

    selon les rumeurs, ca a l’air que c’est une moto qui fait tout …… de facon moyenne:)

  3. PatM

    Ça doit quand même être pas

    Ça doit quand même être pas si mal dans la bouette. cheeky

  4. binosxx

    Pas mal intéressant cette

    Pas mal intéressant cette moto,

    Mais comparer à la V-Strom 1000 elle est sûrement moins à l’aise sur une route de garnotte vu la grandeur des roues plus adaptés à l’asphalte.

Laisser un commentaire

Mode sombre. Ajustez l’apparence pour réduire les reflets et reposer vos yeux.