Dossiers moto ?

Derniers dossiers

< Tous les dossiers

Details point 6- formation théorique pour les cyclomoteurs.

6. Formation théorique pour conduire un scooter (49cc et moins) incluant scooter ou moto électrique avec examen pour les conducteurs non detenteur d’un permis de classe 5.

 

la situation actuelle:

actuellement un examen théorique pour conduire un cyclomoteur est requis  pour les non-titulaires de permis. pour les tituaires de permis d’autres classes(sauf classe 8) aucune exigence est requise. il existe une interdiction de transporter un passager pour les conducteurs agés de moins de 16ans. de très fortes amendes en cas de modification du scooter/cyclomoteur.

le point de vue MCQ.

 la réglementation est plutôt correcte en ce qui a trait à la conduite de cyclomoteur pour les jeunes mais il subsiste néanmoins un problème. par la lecture du règlement on est porté à croire que la  SAAQ estime qu’une simple connaissance des règles de circulations est suffisante pour pouvoir conduire un cyclomoteur. malheureusement la formation pratique pour les titulaires de permis d’autres classes, et notamment la classe 5 se résume bien souvent à un « pitch » de vente chez un concessionnaire moto et deux trois conseils lancé à la va-vite lorsque la vente est conclue. Il serait préférable de faire passer au minimum un examen théorique spécifique à la conduite de cyclomoteurs indifféremment aux classes de permis obtenus précédemment ( à l’exception de la classe 6, bien entendu. Comment peut-on être si exigeant pour la conduite d’un cyclomoteur de cylindrée supérieure 125cc et aussi négligeant pour celui de 50cc. Des notions simples comme la conduite en groupe et l’utilisation du tiers gauche devraient être apprises pour éviter des accidents fâcheux par la suite. Un examen théorique simple avec un fascicule publié par la SAAQ résumant les notions de bases de la conduite d’un cyclomoteur.

En allant plus loin pour limiter le phénomène des cyclomoteur modifiés il serait utile d’envisager une nouvelle classe pour l’utilisation de cyclomoteurs à transmission automatique de cylindrée inférieure à 125cc. Ce permis serait obtenu par la réussite d’un examen théorique relié à la conduite d’un  cyclomoteur ET l’obligation d’assister à une séance de formation pratique d’un minimum de trois  heures. Ce permis ne serait accessible qu’au détenteurs de permis de classe 5 ou détenteurs de classe 6D depuis 3ans.
Un cyclomoteur de cylindrée égale ou inférieure à 125cc est plus puissant qu’un cyclomoteur de 50cc mais toutes ses composantes ont été faites pour cette puissance alors qu’un scooter de 50cc.  
La puissance d’un 125cc est inférieure à 15chevaux ce qui est, toutes proportions gardées, quand même minime, sa vitesse maximale ne dépasse pas les 90km/h, mais l’essentiel est qu’un cyclomoteur de 125cc a assez de puissance pour suivre le trafic ce qui en fait le véhicule urbain parfait.
La maîtrise de ce véhicule ne demande pas plus d’habiletés qu’un cyclomoteur de 50cc et un permis de cyclomoteur 125cc ou moins automatique avec une formation adéquate d’au minimum 3h de pratique dans le cadre d’une moto-école reconnue et la validation par un examen théorique avec des questions spécifiques aux cyclomoteur serait une solution pour permettre à des conducteurs adultes de troquer leurs auto par des cyclomoteurs. La sécurité sera augmentée par rapport à la situation actuelle où aucune habileté spécifique n’est requise pour conduire un cyclomoteur.

 

 

 

Cet article a-t-il été utile?
0 de 5 étoiles
5 Étoiles 0%
4 Étoiles 0%
3 Étoiles 0%
2 Étoiles 0%
1 Étoiles 0%
Comment pouvons-nous améliorer ce dossier?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Précédent Details point 3 – les motos et la ville.
Suivant Devenir motocycliste
Retour haut de page